Comment apprendre à dessiner


Comment apprendre à dessiner

 

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur Dessindigo !

Si vous êtes ici, c’est sans doute que vous avez décidé de vous mettre ou de vous remettre à la pratique du dessin. Ou bien que vous hésitiez à apprendre !

 

 

LES AVANTAGES DE L’APPRENTISSAGE DU DESSIN

 

Le dessin est une forme d’écriture qui a l’avantage d’être quasiment universelle. On peut ainsi communiquer un message au monde entier sans avoir besoin d’en apprendre la langue ! C’est également une excellente méthode d’apprentissage. Lorsqu’on dessine quelque chose, on est obligé de le comprendre, même lorsqu’il s’agit d’un simple schéma. Il permet de poser concrètement ses idées sur le papier et de les montrer. Vous voulez refaire la déco de votre salon, ou changer radicalement de coupe de cheveux ? Vous pouvez faire des tests avant de vous lancer en dessinant tout ça histoire de vous donner une idée plus claire ce que vous voulez (et donc déterminer si ça ne rend bien que dans votre tête).

Enfin, la pratique du dessin exige un état d’esprit particulier mélangeant subtilement abnégation, volonté, curiosité et humilité. Rester ouvert à la critique, admettre qu’on n’est pas parfait et que ce qu’on fait ne l’est donc pas non plus, qu’on peut toujours s’améliorer, que la perfection n’existe pas. Autant d’éléments qui poussent à l’ouverture d’esprit et à accepter ses erreurs, ses défauts et vouloir travailler dessus pour s’améliorer :)

Que l’on soit déjà assez assuré ou totalement débutant, le dessin comme n’importe quelle autre discipline est régi par tout un tas de règles et de principes qu’il convient de connaitre, comprendre et maitriser afin d’apprendre efficacement. Mais comme toute discipline également, il est accessible à tous quel que soit son âge.

Petit tour d’horizon !

 

Juste avant de commencer, n’hésitez pas à faire un tour dans la section Formation, où vous retrouverez une formation complète, progressive, étape par étape vous montrant tout ce qu’il faut savoir pour avoir des bases solides en dessin et ainsi réaliser toutes les illustrations de vos rêves :

 

 


 

 

 

LES 3 REGLES D’OR POUR APPRENDRE A DESSINER

 

 

Pour commencer, l’apprentissage de n’importe quelle discipline passe par trois étapes essentielles : l’observation, la compréhension et la pratique.

 

Les conseils importants pour apprendre à dessiner

 

 

Pour faire simple, si je fais un parallèle avec la cuisine par exemple :

Vous souhaitez faire une recette. Pour commencer, il faut déjà savoir à quoi le plat est supposé ressembler et quel goût il a. Quels sont les ingrédients pour le préparer. Ensuite, trouver une recette. Il s’agit de l’observation.

Une fois qu’on a la recette, il faut en comprendre les étapes, afin de s’organiser et suivre la logique du plat qu’on souhaite préparer. Pourquoi préparer ces éléments séparément et ceux-là ensemble ? Pourquoi utiliser une spatule plutôt qu’un fouet ? Pourquoi mettre au frais ou saisir à feu vif ? Il s’agit de l’étape de la compréhension.

 

Enfin la pratique. Car même si on connait parfaitement la théorie, un adage célèbre dit que c’est en forgeant qu’on devient forgeron. Eh bien c’est assez vrai. Plus on répètera la recette, plus on prendra d’aisance, et plus on sera efficace et on enchainera les étapes rapidement pour un résultat constant ou de mieux en mieux.

 

Pour le dessin ça fonctionne de la même façon, sauf que c’est crucial car si quelque chose n’est pas compris : ça se voit. Même un néophyte sera capable de dire que le dessin ne fonctionne pas, qu’il y a quelque chose d’étrange, voire arrive à identifier l’erreur.

 

Pour en savoir plus sur ces trois étapes, consultez le cours sur le sujet en CLIQUANT ICI.

 

 

 

 

L’OBSERVATION

 

Si je ramène ça au dessin donc, il faut savoir ce qu’on va dessiner et ne pas hésiter à aller voir soi-même, prendre des références photos dans des livres ou sur le net, ou des vidéos. Si vous souhaitez dessiner une bicyclette par exemple, allez voir à quoi ça ressemble et observez bien comment c’est fichu. Quelles sont les différentes parties, etc.

 

La majorité des professionnels passent leur temps à se baser sur des références photos. Quand ils s’en passent, c’est qu’ils ont déjà dessiné un élément tellement de fois avant qu’ils n’ont plus besoin d’un modèle auquel se référer.

Si je prends exemple sur mon cas, je n’ai pas besoin de modèle pour dessiner un humain. Par contre si je dois dessiner un chat, je vais sortir l’armada de photos de chats sous tous les angles pour comprendre comment c’est fichu et le redessiner comme je souhaite qu’il soit, quitte à combiner mentalement différentes photos entre elles pour obtenir ce que je veux ^^

 

Pour reprendre le parallèle avec la cuisine, plus vous faites une recette, plus vous allez vite et moins vous avez besoin de la consulter, jusqu’au moment où vous serez presque capable de la faire les yeux fermés.

N’hésitez donc jamais à regarder des références photos ou réelles pour dessiner quelque chose si vous avez un doute, et essayer de comprendre la structure et le fonctionnement de votre modèle.

 

Plus d’informations sur l’utilisation des références photos et comment se constituer un petit catalogue personnalisé ici : Voir le cours : L'insiration à portée de clic !

 


 

 

LA COMPREHENSION

 

Puis il faut comprendre ce qu’on va dessiner. Pour rester sur l’exemple de la bicyclette : où est placée la chaine ? Pourquoi est-elle là et pas ailleurs ? Comment le guidon est accroché au reste du corps du vélo ? Comment tourne-t-il ? Quelle est la taille des roues, etc. Se poser ces questions amène à devenir curieux et chercher à comprendre la logique derrière l’objet / la morphologie du sujet qu’on souhaite représenter.

 

 

 

LA PRATIQUE

 

Enfin la pratique qui consiste à dessiner. À ce propos, mieux vaut dessiner un peu tous les jours qu’une fois par mois pendant des heures. C’est un peu comme le sport. Un peu tous les jours est plus efficace qu’une grosse séance une fois de temps en temps ^^

Ci-dessous, je vous ai mis une évolution de ma compréhension de la structure des ailes d’oiseau. Le dessin de gauche est vieux et j’avais estimé ne pas avoir besoin de références. Celui de droite est plus récent, et je prends systématiquement une référence quand je dessine des ailes afin de ne pas commettre d’erreur.

 

Comprendre la structure du modèle en dessin

 

 

 

 

EXERCICE POUR APPRENDRE LE DESSIN

 

Ces trois règles d’or vous paraissent évidentes dites comme ça, pas vrai ? Pour les sceptiques, je propose donc un petit exercice pour voir si vous avez un bon sens de l’observation et de la compréhension. Prenez un papier et une feuille et demandez à un proche de vous lister des objets du quotidien. Une dizaine par exemple. Du genre vélo, brosse à dent, téléphone, etc.

Le but du jeu est : sans regarder aucun modèle (ne trichez pas sinon ça ne sert à rien), de dessiner ces objets que vous voyez pourtant tous les jours et que vous connaissez bien sans modèle. Pas de limite de temps, pas besoin d’entrer énormément dans les détails, du moment qu’on comprend ce que c’est.

 

Normalement, devant la feuille blanche, vous devriez penser quelque chose du genre « à quoi ça ressemble déjà ? »

Une fois que vous avez fini, vous comparez avec la réalité. En général, vous voudrez spontanément vérifier des éléments sur lesquels vous avez eu des doutes en dessinant.

 

Si le résultat est proche de la réalité, alors vous avez un bon sens de l’observation et de la compréhension de ce qui vous entoure, ce qui est un très bon avantage. Sinon, il va falloir travailler là-dessus J Ne vous inquiétez pas, j’ai mis du temps à l’acquérir personnellement. Et vous pourrez constater avec les dessins qui jalonnent cet article que ça n’empêche pas le progrès, ça le ralentit simplement ^^

 

 

 

 

 

NE PAS ALLER TROP VITE

 

Je sais, c’est dur, on a envie de faire des chefs d’œuvre tout de suite. Mais pour y parvenir, il faut procéder par étape. Quand on commence la pâtisserie, on ne se lance pas d’emblée dans l’élaboration d’une pièce montée. On commence par des cookies, des gâteaux tout simples. Puis on corse la difficulté au fur et à mesure.

 

En dessin c’est la même chose, il faut d’abord maitriser les bases avant d’ajouter au fur et à mesure de plus en plus de complexité.

Parmi les bases essentielles on peut lister :

 

  • Les proportions, que ce soit pour un personnage ou pour des objets, si vos proportions sont bonnes, ça fonctionnera. Même si c’est extrêmement simple, pas détaillé et tout cracra, le dessin sera juste.

 

  • La perspective. Oui, il va falloir en passer par là, mais rassurez-vous, ça fait peur quand on ne connait pas, mais ça met tellement en valeur le dessin. Je rappelle d’ailleurs que la perspective s’applique sur absolument tout, pas uniquement les objets et les bâtiments. Même si vous ne dessinez que des personnages ou des animaux, vous aurez besoin de bases en perspective ^^ Voici une vidéo qui vous explique les bases : (LIEN FORMATION : La perspective c’est quoi ?)

 

progresser en dessin avec l’observation

 

 

 

Voici une petite évolution de la perspective chez moi. On ajoutera qu’à gauche, je n’avais pas pris de référence pour la maison, du coup elle fait un peu playmobil. Par contre, j’en ai pris pour le décor de train ancien à droite qui rend bien mieux du coup ^^

 

  • Le sens de vos dessins, ce que vous souhaitez dire / transmettre avec votre image. Un dessin qui raconte quelque chose, même s’il pourrait techniquement être mieux, pourra toucher énormément de gens. Alors qu’un dessin techniquement très abouti mais qui ne raconte rien aura moins d’impact. Donnez du sens à ce que vous faites. 

 

 

Et c’est tout pour les bases. Pas grand-chose au final ^^ On pourra ensuite ajouter petit à petit la gestion de la profondeur dans l’image, l’utilisation des valeurs de gris et valeurs de traits, l’anatomie, les ombres et les lumières, les règles de composition, la gestion des couleurs, etc.

 

 comprendre l’anatomie pour s’améliorer en dessin

 

 

 

 

 

LE MATERIEL

 

Qu’on soit bien clair là-dessus, ce n’est pas l’outil qui fait l’artiste. Que vous utilisiez les crayolas de votre petit-neveu ou bien une collection de peinture à l’huile ultra fine, un dessin reste un dessin. Ce qui compte c’est ce qu’il transmet. La façon dont il a été dessiné est complètement anecdotique.

Vous pouvez donc démarrer votre apprentissage avec des feuilles de papier machine un crayon et une gomme sans souci. Comme vous l’avez noté, les bases ne requièrent pas d’avoir des couleurs (mais je vous encourage à expérimenter par vous-même si vous en avez envie bien sûr !).

 

Ca n’est pas nécessaire, mais si vous en ressentez le besoin, ou que c’est plus agréable pour vous d’avoir un matériel plus adapté, évidemment, n’hésitez pas. A l’inverse, si le matériel plus adapté ne vous convient pas, vous n’avez aucune obligation à l’utiliser.

Certains préfèrent encrer au stylo à bille, alors qu’il existe pléthore de stylos professionnels sur le marché. Il n’empêche que le stylo à bille à un rendu et un toucher bien spécifiques. Donc si vous préférez l’utiliser, même s’il n’a pas été conçu pour, faites ! :D

 

 

 

 

À QUELLE VITESSE PEUT-ON PROGRESSER EN DESSIN ?

 

C’est ce que vous vous demandez tous, j’en suis sûr !

À vrai dire, cela va dépendre de vous. Si vous êtes débutants, vous évoluerez en général plus vite que quelqu’un de plus expérimenté. Il est assez fréquent aussi que l’évolution se fasse par pallier. C’est-à-dire que vous allez soudain comprendre quelque chose, avoir un déclic, et cela va d’un coup améliorer vos dessins. Puis vous allez stagner jusqu’au déclic suivant, etc.

Grégoire explique ce principe plus en détails ici : VOIR LE COURS SUR CE SUJET.

 

 

Cela dépend aussi du travail théorique que vous ferez. L’observation et la compréhension sont des points absolument cruciaux. Si vous ne faites pas l’effort de comprendre ce que vous dessinez, ça va se voir, mais vous allez aussi stagner. Challengez-vous, soyez curieux, vous allez remarquer des tas de choses auxquelles vous ne faisiez pas attention avant.

 

La façon dont ce tissu tombe sur le canapé, la façon dont la lumière se reflète sur cette casserole, les variations de teintes dans le feuillage de cet arbre, etc. Vous allez redécouvrir petit à petit le monde et devenir curieux de tout ce que vous voyez.

Il est donc impossible de donner une estimation de temps. Déjà car tout le monde a des niveaux différents, tout le monde ne peut pas consacrer le même temps à la pratique du dessin, tout le monde ne comprend pas toujours tout de suite certaines notions (les fameux déclics, n’est-ce pas ? :D) et tout le monde ne se focalise pas forcément sur la même chose.

 

Mais si vous avez envie de voir des exemples d’évolution d’artistes, régulièrement certains sur le net postent des memes (le « improvment meme » ou le « draw this again » à savoir pour les non-anglophones « le meme d’évolution » et le « dessinez ça à nouveau »).

Le premier consiste à poster un dessin d’une ancienne année à côté d’un dessin récent. Ou bien de poster plusieurs dessins pour chaque année et ainsi constater l’évolution sur une longue période de temps.

Le second consiste à redessiner un vieux dessin (en général d’au moins un an) et ainsi constater les évolutions entre les deux.

 

Je vous mets ici un Improvment meme de moi-même. Jusqu’en 2009 j’apprenais en autodidacte voire j’avais lâché mes crayons à un moment donné. Pas de couleur, pas de décor, principalement du personnage, pas de composition et peu de dessins qui racontent quelque chose. Et dès 2009 j’ai reçu des cours, et l’évolution a été bien plus rapide. Apprentissage de l’anatomie, de la perspective, de la couleur. Il aura quand même fallu attendre 2014 pour que je commence à raconter quelque chose avec mes illustrations. On voit également des évolutions de style.

En 2014 mes cours sont terminés, ce qui ne m’a pas empêché d’avoir de nouveaux déclics, et de poursuivre mon évolution.

 

chronologie des progrès en dessin 1

chronologie des progrès en dessin 2

chronologie des progrès en dessin 3

chronologie des progrès en dessin 4

 

 

 

 

 

 

LES COURS DE DESSIN

 

C’est l’avantage de suivre des cours. On peut très bien apprendre en autodidacte n’importe quelle discipline. Mais en général, recevoir des cours et trouver une formation qui nous correspond permettra de booster très clairement l’apprentissage d’une discipline. Car on va vous mâcher le travail ou vous obliger à travailler des choses que vous n’auriez pas travaillé tout seul (comme au hasard la perspective :D).

Cela permet de faire des exercices spécifiques, calibrés pour vous permettre d’augmenter progressivement la difficulté et de renforcer vos bases. Même si vous ne prenez des cours qu’un temps, cela peut modifier votre propre méthode d’apprentissage en autodidacte et vous permettre ensuite de poursuivre vos progrès sans l’aide d’un professeur ;p

 

 

 

 

LA REGULARITE EST LA CLE DU SUCCES

 

Je l’ai évoqué un peu plus haut, mais travailler un peu tous les jours est une très bonne méthode pour s’améliorer en dessin. Même si ce n’est que 15 ou 20 minutes chaque jour. Du moment qu’on est bien concentré et qu’on travaille correctement, en suivant les 3 grandes règles : observation, compréhension et pratique, il n’y a pas de raison que ça ne fonctionne pas.

En travaillant tous les jours, vous pourrez acquérir des automatismes, travailler votre regard et tout l’aspect théorique bien plus souvent également. Des choses qui vous sembleront difficiles et épuisantes au départ deviendront vite une seconde nature.

 

 

Voilà, vous êtes à présent parés pour vous lancer dans votre formation « Les bases du dessin » , dispensée par mon collègue Grégoire, qui couvre toutes les bases essentielles et vous guide pas à pas lors de la création d’une illustration.

Vous passerez en revue le matériel, la bonne posture à adopter, mais également la mentalité afin de garder la motivation avant d’entrer dans le vif du sujet et d’attaquer des notions telles que la composition d’une image, la perspective, les proportions des personnages, les valeurs et les hachures et suivre Grégoire pas à pas dans la création d’une illustration. Le tout ponctué de petits exercices avec leurs corrections afin de voir si vous avez bien saisi les notions de chaque cours :D

 

Intéressé-e ? Alors, allez voir la formation les bases du dessin.

 

 

 

 

Pour ceux qui veulent dessiner d’autres choses, vous avez la partie blog avec des tas d’articles sur des tas de sujets variés qui vous permettent de dessiner pas à pas certains éléments, comme des animaux, des végétaux, des personnages, des éléments de décor, etc.

À vos crayons !

 

 

 

Illustratrice et rédactrice : Rakjah
 


 


par Liam

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? Soyez le premier à réagir :)


LES BASES DU DESSIN

les bases du dessin

Venez découvrir notre formation dédiée aux bases du dessin. On vous détaille toutes les notions essentielles pour bien débuter tout en vous proposant de nombreux exercices pratiques et illustrations à réaliser pour apprendre efficacement depuis chez vous !

Voir la formation