Comment dessiner un tigre


Comment dessiner un tigre

 

 

Je suis le plus grand félin sauvage,

Je suis la monture d'un dieu hindou,

Je suis un des personnages emblématique d'un roman de Rudyard Kipling,

Je suis...

Je suis le tigre !

 

 

 

 

ETUDE DE L'ANATOMIE DU TIGRE EN VUE DU DESSIN

 

Et oui donc, le tigre est le plus grand des félins sauvages. Il existe plusieurs sous-espèces entre lesquelles les différences de comportement ou de taille restent mineures. C'est également un des plus gros prédateur terrestre, juste derrière certains ours. Le record de poids est détenu par un tigre de Sibérie de 384kg (source Wikipédia).

Comparativement au lion le tigre présente un corps plus long. Son allure est massive tout en en restant très gracieuse.

 

 

 

 

LE SQUELETTE

 

Commençons note étude par l'observation du squelette de l'animal.

 

 

schéma du squelette du tigre

 

 

Tout d'abord, comme c'est très souvent le cas chez les mammifères, on pourra noter que la structure des membres du tigre est la même que la notre.

 

Le petit schéma annexe 2 nous rappelle que le tigre est digitigrade (alors que nous sommes plantigrade). C'est à dire que, comme notre petit chat domestique, il marche sur « les doigts », la partie bleue claire. Avoir une vue générale des os des pattes vous permettra d'éviter quelques erreurs de base (surtout sur le placement de l’articulation du « poignet - jonction rose/bleu »).

 

Vous observez également que le dos est plutôt droit. On note que l'os de l'épaule crée un volume un peu plus haut que la ligne de la colonne et que l'arrière train est légèrement plus haut que l'avant. Le trait rose est à l'horizontale et le trait noir suit la ligne du dos. En 1 on constate que la hanche est plus « haute ».

Maintenant si l'on recouvre rapidement le squelette on trouve les principales masses qui forment la silhouette de l'animal.

 

 

croquis de la silhouette du tigre

 

 

En bleu la tête est assez compacte (nous y reviendrons ensuite) avec un front légèrement bombé. En rose le cou est large. En vert les masses musculaires des épaules et des hanches. En orange le buste avec la cage thoracique bien profonde. En rouge la queue très longue.

On retiendra que si on encadre la zone thorax et le haut des pattes on obtient un rectangle (A) qui sera un peu plus haut que l’équivalent qui comprends le bas des pattes (B).

 

Les articulations « coude » et « genou » (jonctions entre os vert et rose) se trouvent au niveau de la ligne du ventre.

Sur le schéma annexe de droite un petit rappel concernant la ligne de dos. En 1 on note que le cou se poursuit sur les épaules et que le dos juste après commence à un niveau un tout petit plus bas. En 2 la hanche crée elle aussi un dénivelé.

 

 

 

 

 LE CRÂNE DU TIGRE

 

Nous allons prendre le temps de faire un petit zoom sur le crâne avec une vue de face et une vue de profil.

 

dessin du crâne du tigre

 

 

 

Schéma A en vue de face :

Vous observerez que les crocs inférieurs sont à l'intérieur et que les crocs supérieurs (plus longs) sont vers l'extérieur. Sachez d'ailleurs que le tigre possèdent les crocs les plus longs de tous les félins actuels.

En bleu deux lignes qui délimitent le front (les orbites en vert sont de part et d'autre de ces lignes) et le museau (la zone encadrée par ces lignes comprend truffe et dentition). Cette zone est bien large sur toute la longueur du crâne.

 

 

Schéma B en vue de profil :

En rouge je suis la ligne de l'os en comblant l'espace de la truffe. Cela vous donne le profil de base de l'animal.

En bleu la longueur du crâne. On observe que l’œil ne viendra pas se placer tout à fait à la moitié de la longueur, mais un peu en avant vers la truffe.

Ici on observe que les crocs inférieurs sont très légèrement en avant par rapport aux crocs supérieurs.

 

Sur les deux schémas on peut inscrire le crâne dans un cercle. Il faudra garder cela en tête pour l'allure générale de l'animal.

 

 

Maintenant étudions l'animal en chair et en fourrure !

 

 

 

 

DESSINER LA TÊTE DU TIGRE DE FACE

 

 

 dessiner la tête du tigre de face

 

 

 

Le schéma A sera notre référence.

 

Schéma B :

En bleu les lignes entourent la truffe et la zone ainsi délimitée est bien dégagée. En vert les lignes englobent la totalité de la gueule. Vous pouvez observer que les yeux se placent entre les lignes bleues et vertes.

En rouges un triangle prenant naissance à l'intérieur de l’œil et rejoignant les limites hautes de la tête permet de placer l'oreille. Les oreilles sont assez rondes, avec une toute petite irrégularité sur le bas extérieur. Elles sont à l'intérieur recouverte de poils clairs assez fournis. De dos elles apparaissent noir avec une tache blanche bien nette.

 

 

Schéma C :

La robe sans les rayures. La base est fauve mais le poil est très clair sur les joues, le cou et au dessus des yeux. On observe également que la truffe, ourlée de noir, est rehaussée de quelques zones plus claires. La truffe sera la même que celle d'un chat avec une légère ondulation sur le dessus et des narines bien profondes. Elle sera rosée avec parfois quelques taches noires.

 

 

Schémas D et D':

Nous isolons ici les rayures. Outre les attaches des moustaches qui sont très visibles et bien noires sur la partie supérieure de la gueule, on peut isoler 3 zones.

En bleu autour des yeux, on retrouvera toujours plus ou moins les même marques, trois tâches sur le dessus, une plus grande et longue qui coule du bord extérieur de l’œil et un marquage sous l’œil.

En violet sur les joues les taches entourent les mâchoires.

En rose les tâches qui continueront de courir sur toutes la longueur du dos. Elles sont grossièrement symétriques, placées de part et d’autre de la ligne de dos.

 

 

 

 

 DESSINER LA TÊTE DU TIGRE DE PROFIL

 

 

 

dessiner la tête du tigre de profil

 

 

Le schéma A sera notre référence.

 

Schéma B :

En rouge la ligne de profil avec une petite irrégularité crée par la truffe en 1.

En bleu la zone de front, qui englobe la truffe, bien dégagée.

L’œil se place un peu en avant de la moitié de la longueur de la tête (traits roses), et nous permet de placer l'oreille (traits verts).

 

 

 

Schéma C :

La robe sans les rayures.

On retrouve les zones plus claires déjà vues, le cou, la gueule, le dessus des yeux. En plus on devine la tâche blanche sur le dos des oreilles.

 

 

Schéma D et D' :

On ne garde que les rayures avec juste en jaune les points d'attache des moustaches.

On retrouve les même groupes, en bleu les tâches assez rondes qui maquillent l’œil, en violet les lignes qui encadrant les joues. En rose les lignes qui commencent sur le front vont continuer sur le cou et le dos. En vert le dessin bien noir qui recouvre partiellement le dos des oreilles.

 

Que ce soit en vue de face ou de profil vous aurez notez que les moustaches sont abondantes et bien visibles, essentiellement sur la partie supérieure de la gueule mais également au dessus des yeux et sous le menton.

Les babines inférieures sont très sombres et sont partiellement visibles.

Autre détail, les yeux. Ils sont bien implantés sur la face de l'animal. En vue de face ils vous feront face et en vue de profil ils seront de profil. Les pupilles sont bien noires et rondes. L'iris sera de couleur dorée, ambre, voir verte, et bleue chez les individus à pelage blanc.

 

 

 

 

ALLURE GÉNÉRALE EN VUE  DE PROFIL

 

 

dessiner un tigre en vue de profil

 

 

Le schéma A sera notre référence.

 

Schéma B :

On enlève les rayures.

On retrouve les proportions déjà vues : en rouge le placement de l’œil sur la longueur du crâne, en bleu la proportion du corps avec le rectangle haut un peu plus large que le rectangle bas. La flèche noire vous rappelle que la hanche est un peu plus haute par rapport à la ligne du dos.

En plus des zones claires de la tête, vous observez que l'intérieur des pattes, la queue, le ventre et le bout des pattes sont également recouverts par un pelage clair.

 

 

 

Schéma C et D:

Nous ne gardons que les rayures. Pour plus de clarté le schéma C vous présente le schéma sans annotations et le schéma D veut simplifier la formation des rayures.

En rose les rayures partent du dos et coulent sur tout le flanc de l'animal ainsi que sur le haut des pattes et le long de la queue. Notez que la queue se termine par une pointe noire arrondie.

Vous retrouvez les lignes bleues et violettes qui marquent la tête. En vert les lignes qui habillent les pattes. Notez que les extrémités des pattes ne présentent quasi pas de rayures.

 

 

 

 

 ALLURE GÉNÉRALE DU TIGRE EN VUE DU DESSUS

 

 

Ici la vue de dessus nous permet de mieux observer la composition des lignes de dos.

 

dessiner un tigre en vue du dessus

 

 

 

Schéma A :

Ce point de vue nous permet de bien nous rendre compte de l'allure longiligne de l'animal. En 1 nous avons la masse de l'épaule/patte avant, en 2 la cage thoracique qui se dessine dans la forme du flanc, et en 3 la masse de la patte arrière.

 

 

Schéma B :

L'animal sans les rayures. On retrouve le pelage blanc sur les oreilles, sur la queue, et au dessus des yeux. On devine également éclaircissement au niveau des flancs et des pattes. Le dessus du dos est légèrement plus foncé.

On retrouve bien la forme condensé du crâne inscrit dans le cercle rouge.

 

 

Schéma C :

Nous ne gardons que les rayures. Le dessin du pelage se construit à partir de l'axe de la colonne ( en rouge). Mais vous pouvez observer que les rayures ne se répartissent pas réellement de façon symétrique. De plus, les lignes sur le dessus de l'animal on tendance à se scinder en deux (conférer zoom et lignes en rose).

 

Un petit point rapide sur la robe du tigre. Habituellement la fourrure ira d'un jaune ambré à orange foncé. Les rayures sont noires. Les zones claires varient du crème au blanc franc. Les rayures seront plus ou moins épaisses et abondantes suivant les sous-espèces, et comme nous l'avons vu elles ne sont pas parfaitement identiques d'un côté à l'autre.

Le tigre blanc n'est pas une sous-espèce distincte mais une mutation qui n'est pas de l'albinisme. Les tigres au pelage blanc peuvent arborer des rayures allant du noir, au brin plus ou moins clair sur une base de blanc cassé. Les yeux seront bleus. On a observé des tigres entièrement blancs qui en réalité avaient des rayures extrêmement claires.

 

On pourra également trouver une variante dite « dorée ». La base du pelage sera un orangé pas trop sombre, les zones claires sont plus étendues et les rayures seront rousses.








DESSINER LES PATTES

 

Avant le dessin étapes par étapes nous faisons juste un petit point « bout de patte ». Si vous disposez d'un chat sous la main, vous n'avez qu'à observer le petit fauve, il présente la même structure que son grand cousin.

 

Sachez, si vous n'avez pas la chance de côtoyer un félin, que les pattes avant disposent de 5 doigts aux griffes rétractables et que les pattes arrière n'affichent que 4 doigts avec les mêmes griffes rétractables. La seule différence donc entre les pattes arrière et avant sera ce cinquième doit présent un peu en haut des membres avant.

 

dessiner les pattes du tigre

 

 

 

Sur le schéma A la patte avant en vue de dessous et sur le schéma B la patte avant en vue de face.

 

En A' et B' en vert le doigt un peu plus haut que vous ne retrouverez pas sur les membres postérieurs. Les griffes, en rouge, ne sont pas tout à fait placées au milieu des « doigts », mais sont légèrement décalées vers l'intérieur (tracés orange sur les schémas).

 

Sur les deux schémas je vous ai rapidement placer les os suivant le code couleur utilisé au tout début, essentiellement pour que vous repériez l’articulation du « poignet » (jonction os rose/ os bleu foncé).

 

 

 

 

 

 

LE DESSIN DU TIGRE ETAPE PAR ETAPE

 

Maintenant vous devriez être tout à fait capable de dessiner un tigre plutôt juste. Pour le dessin étapes par étapes j'ai choisi une vue et une position qui va présenter une petite difficulté. Nous allons dessiner un tigre de profil, légèrement décalé vers l 'avant, qui vient vers nous avec une patte « pliée » que la perspective va rendre un peu délicate à réaliser.

 

croquis du modèle de tigre pour le dessin

 

 

La patte B1 s'est posé au sol est a « chassé » la patte A1. C'est cette patte, la A1, qui sera plus délicate à dessiner. La patte B2 est un peu en arrière, si nous réalisions une animation se serait à son tour de se lever tandis que la patte A1 toucherait le sol.

Dernier point, notre tigre sera un tigre de Sibérie. Cette sous-espèce présente un gabarit un peu plus large que les autres, avec une fourrure particulièrement dense ( surtout au niveau du cou et du ventre).

 

Allons-y !

 

 

dessiner un tigre étape 1

 

 

 

Étape 1 : Je commence avec la ligne du dessus de la tête.

 

Étape 2 : Et à la suite je trace la ligne de dos et le volume de la tête. Sur une base de rond je forme déjà un peu la gueule.

 

Étape 3 : En partant du dos je place les volumes des pattes.

 

Étape 4 : Je dessine grossièrement les pattes. On se rappelle qu'elles ne doivent pas être trop longues et que les articulations de « coudes » et « genoux» sont juste sous la ligne du ventre. Je trace la queue, un peu courbée et longue.

 

 

 

 

 dessiner un tigre étape 2

 

Étape 5 : Je place rapidement les os des pattes pour vérifier un peu la structure. Je suis plutôt juste.

 

Étape 6 : Je dessine la truffe et place les yeux (à peu près à la moitié de la longueur de la tête) et les oreilles (à partir du coin intérieur de l’œil). Je garde le front bien large et dégagé.

 

Étape 7 : Je trace au propre les contours par dessus les traits du croquis. Les poils au niveau des joues, du cou et du ventre sont bien longs et denses, je suggère cela par quelques traits hachurés. Au niveau de la mâchoire inférieure je trace la courbe de la babine qui « pend » un peu.

 

 

 

 

 

METTRE LE DESSIN EN COULEUR

 

 

mettre en couleur le dessin de tigre

 

 

 

Étape A : Je pars d'un aplat fauve, un orange sombre. Je corrige un peu la queue pour qu'elle ne présente pas de variation d'épaisseur (détail en vert).

 

Étape B : J'éclaircis le ventre, les intérieures et extrémité des pattes, la queue, le cou, les joues, le menton et une partie de la mâchoire supérieure, le dessus des yeux et les oreilles.

 

Étape C : Je place les rayures en appliquant les schémas que nous avons vus précédemment. Je rajoute les moustaches. Oups, je me rends compte que j'ai oublié d'éclaircir les joues de l'autre côté (flèche bleue) !

 

Maintenant je place l'animal dans un cadre d'hiver. J'enfonce un peu les pattes dans la neige. Je recouvre légèrement le dos, le dessus du front et du museau d'une couche fine de neige. Je choisis un éclairage naturel par dessus, je place mes ombres en conséquence sur l'animal et au sol. Je finis par quelques flocons devant le sujet.

 

 

dessin final du tigre

 

 

 

Fini !

 

Évidemment, on ne le dira jamais assez mais l'observation et la pratique resteront des étapes incontournables. Néanmoins la connaissance de la structure générale de l'animal devrait vous aider. Il n'y a plus qu'à !

 

 

 

Illustratrice et rédactrie :  Elo Illus

 


par Liam

Vous avez aimé cet article ? Vous avez une question ? Soyez le premier à réagir :)


LES BASES DU DESSIN

les bases du dessin

Venez découvrir notre formation dédiée aux bases du dessin. On vous détaille toutes les notions essentielles pour bien débuter tout en vous proposant de nombreux exercices pratiques et illustrations à réaliser pour apprendre efficacement depuis chez vous !

Voir la formation