Comment dessiner un renne


Comment dessiner un renne

 

Les cervidés sont des animaux très appréciés et aujourd’hui nous allons étudier l'un d'entre eux, le renne. Bien que ce ne soit pas une bête que l'on trouve à notre époque dans notre environnement proche, tout le monde le connaît. C'est un symbole d'hiver, de froid, intimement lié à la figure du Père Hiver ou Père Noël ( enfin vous voyez de qui on parle !).

Faisons donc connaissance avec ce superbe animal.



 

Alors tout d'abord, premier point, renne ou caribou ? Et bien sachez que ces deux noms désignent le même animal. Il sera appelé caribou au Canada et renne en Europe et Asie.

Deuxième point : les mâles et les femelles peuvent arborer des bois et ceci est une exception parmi les cervidés. Ah donc oui, le renne est un cervidé, c'est un cousin des cerfs et autres chevreuils.





ETUDE DU SQUELETTE DU RENNE EN VUE DU DESSIN



Schéma du squelette du renne



Schéma A :

Vous pouvez constater que les membres du rennes sont construits sur le même schéma que non membres. Notez que le renne est un ongulé ; c'est à dire qu'il marche sur des sabots (en l'occurrence 2) situés aux extrémités des membres.

 

 

Schéma B :

Le crâne présente un profil plat (trait orange) que l'on retrouvera dans la silhouette de l'animal.

Le cou (trait marron) « s’emboîte » dans le corps de l'animal sous la ligne de la colonne (en rouge). Le dos est plutôt droit jusqu'au bout, exception faite de petites « bosse s» crées par les attaches des pattes.

Le trait et la flèche rose sont là pour vous montrer que la jonction des 2 os (cercle violet) se retrouvera dans la construction de l'animal.

En hachuré vert, le muscle de la cuisse arrière couvrira la partie arrière de l'animal.

En bleu, l'os de la cheville donnera sa forme à cette articulation.



 

Schéma C :

Si l'on ne tient pas compte du bloc tête/cou, le corps s'inscrit dans un rectangle dont le côté horizontal (en vert foncé) constitue la longueur. Mais notez que ce rectangle pourrait rapidement être pris pour un carré.









L'ALLURE GÉNÉRALE ET LE PELAGE DU RENNE

 

De manière générale le renne est un animal robuste bien que les femelles soient un peu plus légères. Chez les adultes on constatera que les poils du cou sont assez longs. La queue est courte et se positionne bien haute à la fin du dos.

Le pelage pourra être brun ou gris. Souvent le museau sera un peu plus sombre et l’œil sera ourlé de poils plus clairs. Le panache de la queue et le ventre sont souvent recouverts de poils crème. Parfois on pourra observer une bande de poils plus sombres en bas du ventre.

La couleur des bois pourra varier selon la saison. L'été ils seront recouverts de velours et tendront vers un brin clair. L'automne et l'hiver venant ils pourront afficher un marron/rouge puis un brun foncé.



 

schéma de la fourrure du renne

 

Sur le schéma B quelques éléments à observer :

Via la flèche rouge, notez qu'on ne distingue pas réellement la délimitation de la mâchoire inférieure, comme cela peut-être par exemple le cas sur un cheval. L'arrière de la mâchoire est perdu dans les poils du cou. En hachuré jaune justement, le cou est bien large. Les poils longs du cou se raccourcissent à la jonction avec les pattes avant.

En hachuré orange, le corps de l'animal forme un rectangle assez longiligne avec un ventre légèrement bombé.

Au niveau du doc peu de courbes. En bleu la petite « bosse » de l'épaule. Plus loin sur la colonne, la hanche créera un petit dénivelé (en rose point 1) mais le dos finira assez droit (en rose point 2), ne le courbez quasiment pas. Ce sera la queue (flèche verte) qui viendra faire la jonction avec le haut de la cuisse, plus ronde.



Le schéma C simplifie la forme. La tête, un « rectangle » plus large vers les oreilles, arrondi au niveau du museau. Pas de démarcation tête/cou. Le cou s'élargit bien jusqu'aux épaules. Le corps est un rectangle. Un petit rappel en noir des os principaux.







 

DESSINER LA TÊTE DU RENNE



 

Dessin de la tête du renne de profil


Je ne vous ai pas réalisé un dessin exclusivement pour l’œil. Vous pouvez observer sur le dessin de gauche qu'il est assez similaire au notre. On pourra observer un blanc de l’œil, surtout vers l’intérieur de l’œil. L'iris sera souvent marron, plus rarement grise ou bleue.

La pupille est bien noire, ronde et grande. On pourra observer des cils sur la paupière supérieure dans le cadre d'un dessin assez zoomé et réaliste.



Vous ferez attention à placer les yeux bien en haut de la tête.



Sur le schéma A quelques points à retenir :

Les narines (trait bleu) sont ouvertes sur la longueur de la tête. La mâchoire inférieure est assez fine (zone hachuré rouge).

Le front est bien plat et l'élargit vers le haut du crâne. En effet la distance entre les narines est plus petite que la distance entre les yeux (traits verts).



Les bois sont fixés bien en haut du crâne, comme les oreilles. Les oreilles, comme c'est souvent le cas, se positionnent dans un triangle (hachuré violet) derrière l’œil.





Sur la simplification B :

Les attaches en rose des oreilles et des bois, bien en haut du crâne.





Sur la simplification C :

Les yeux du renne sont disposés sur les côtés de l'animal (comme c'est souvent le cas chez les proies). Quand l'animal sera de profil vous pourrez observer les yeux quasiment de face. Notez cependant que leur orientation est sur un axe (en vert) différent de la ligne de front (en rouge).



 



Sur une vue de face :



dessin de la tête du renne de face

 

 

En bleu le « bloc » museau. Voyez comme la forme du museau remonte haut entre les yeux. Il n'y a pas de courbure ou de rupture, nous retrouvons le profil bien plat de l'animal.



Nous retrouvons la distance entre les narines (trait vert foncé) plus courte que la distance entre les yeux (trait vert clair). Les yeux sont bien haut sur la tête. On peut placer les oreilles dans un triangle (traits violets) juste derrière. L'oreille (en rouge) se finie par une pointe arrondie. Bien qu'on puisse distinguer les ourlets, elles sont richement recouvertes de poils intérieurs (souvent clairs).



Sur le bas de la forme (zone orange) on retrouvera des angles doux crées par les os des mâchoires inférieures.







 

LES SABOTS DU RENNE



Que ce soit les pattes avant ou arrière la configuration sera la même.




dessin des pattes du renne

 

Schéma A :

L'animal présente deux grands sabots principaux. Sur des terrains « mous », comme sur la neige, les deux sabots pourront s'écarter pour optimiser la prise au sol. Un peu plus haut, au niveau de l'articulation (entre l'os bleu foncé et les os des « doigts » en bleu clair ), deux « minis » sabots (en violet/ flèche rouge).

 



En B :

Une simplification de la vue arrière de la patte.







 

DESSINER LES BOIS



Nous en venons à un élément caractéristique et plus complexe, les bois... Sincèrement, vos meilleures alliées seront l'observation et la pratique pour bien saisir la forme. Mais nous pouvons tout de même dégager une « méthode » simplifiée qui pourra vous servir de base.

Sur la base de 4 animaux différents nous allons tenter de schématiser la structure des bois. En sachant que bien que les femelles possèdent des bois, vous trouverez les plus grands chez les mâles. On pourra parfois observer une différence d'épaisseur entre les individus. Ici par exemple l'animal en B présente des bois plus épais que l'animal C.



La forme de base, qui compose l'ossature du bois, est représentée en rouge. Chez le renne le bois part en arc de cercle. En grandissant le bois va revenir se courber vers l'avant. La forme ne devra pas afficher des courbes trop dures (conférer schémas suivants).




dessiner les bois du renne sous plusieurs angles



Donc, nous avons notre trait rouge qui part en arc de cercle vers l'arrière. Sur le devant on retrouvera deux « sections ». En bleu une première partie qui aura tendance, surtout lorsqu'elle est bien développée, à être tournée vers l'intérieur. Sur l'animal B on peut voir que cette partie est décalée vers l'intérieur par rapport au segment au dessus. Sur l'animal C notez que cette partie est cassée. En violet le deuxième segment avant. Vous pouvez voir évoluer sa forme sur les différents animaux.



Au niveau de la courbure on observera souvent une pointe (en orange), mais parfois elle aura pu être cassée (animaux A et C).

Sur le haut du bois on peut diviser les ramures en deux sections. En vert clair une première section composée au plus de deux pointes, puis après les pointes en vert foncé qui se multiplieront sur la longueur du bois.



Dans tous les cas, évitez de terminer les formes par des pointes trop sèches.





 

Donc on peut simplifier tout ça :



schéma simplifié des bois du renne

 

La forme de base (en rouge) est courbe et arrondie (trait vert en A).



En B, les sections : à l'avant en bleu et violet. Que ce soit pour les sections bleues ou violettes, les « pointes » principales sont représentées par la couleur en foncé et les ramifications secondaires par la même couleur en claire.



À la courbure une pointe (en orange).

Sur la partie supérieure : un duo de pointes (en vert clair) puis des segments (en vert foncé) qui se répartissent sur la longueur.









DESSINER LA RENNE DE NOËL



Avant de passer au dessin étapes par étapes, nous allons juste voir l'attelage du renne. Traditionnellement les traîneaux communs sont tirés par un seul animal. Évidemment vous pourrez moduler cela selon vos besoins.



dessiner un renne de Noël



Le dessin A vous montre un attelage simple, très classique. Nous allons voir deux modulations possibles pour un attelage plus festif en sachant que je ne traiterai pas du traîneau mais uniquement des éléments présents sur l'animal.



Sur le dessin B j'égaye les harnais existant avec des décors sur des teintes de Noël, des pompons blancs et un ruban sur la barre du traîneau.



Sur le dessin C je rajoute un licol sur la tête que je relie au harnais de poitrail. Je rajoute une cloche et encore un ruban.

Et tout de suite, très facilement, on est plus dans l'ambiance !







 

DESSINER UN RENNE ÉTAPE PAR ÉTAPE



Alors évidemment, l'option de profil reste la plus pertinente pour voir un maximum de l'animal, mais ce serait un peu facile alors nous allons légèrement tourner notre point de vue. Nous allons regarder l'animal un peu sur l'avant, il va venir vers nous.



dessiner un renne étape par étape 1



Étape 1 :

La ligne de front, bien droite.

 

Étape 2 :

Je trace le reste de la tête, attention gardez à l'esprit que l'animal ne sera pas tout à fait de profil.

 

Étape 3 :

L'animal avance au pas, il a la tête légèrement basse. Je trace la ligne du cou (trait vert) jusqu'aux épaules (petite bosse en rouge).

 

Étape 4 :

Dans la continuité je trace le reste du dos avec une légère courbure (la flèche rouge marque la hanche).

 

Étape 5 :

Je place les masses des muscles des pattes (zones hachurées pour les côtés que l'on ne voit pas).

 

Étape 6 :

Je place rapidement les os des pattes. La patte arrière de notre côté vient de se poser, « sachant » la patte avant du même côté.








dessiner un renne étape par étape 2



Étape 7/8:

Je trace les pattes et nettoie le croquis.

 

Étape 9 :

Je trace les narines, dans la longueur de la tête, je place les yeux et les oreilles. Je trace une toute petite bosse pour l'arcade de l’œil que l'on ne voit pas.

 

Étape 10 :

Je place l’ossature des sections avant des bois.

 

Étape 11 :

Je trace le reste des bois suivant le code couleur choisi pour l'étude.

 

Étape 12 :

Je retravaille les traits de base. Pour les segments avant des bois du côté que l'on ne voit pas, je les trace partiellement. Pour le cou je fais quelques petits traits pour les poils longs. Je rajoute deux petits traits autour de l’œil pour lui donner un peu de volume.









METTRE EN COULEUR LE DESSIN



dessiner un renne en couleur étape par étape

 

 

Étape A :

Je pose mes aplats.

 

Étape B :

J'éclaircis le cou et les flancs.

 

Étape C :

Je choisis un marron plus foncé que ma base pour assombrir les pattes, le dos, le museau et le front.

 

Étape D :

Je rajoute quelques traits pour évoquer les volumes (flèches roses) et je détaille un peu la fourrure. Je pose un beige clair au dessus de l’œil. J'éclaircis un tout petit peu la ligne de la narine et les poils au dessus des sabots.

J'utilise une teinte légèrement plus foncée sur la base crème pour « salir » le cou et les flancs en respectant les zones d'ombres crées par les volumes. J'assombris les sabots et la pointe des oreilles. Au niveau des bois, j'éclaircis les pointes hautes et j'assombris les éléments du côté que l'on ne voit pas.

 

Étape E :

Je place un peu de neige aux pieds de l'animal et du coup je couvre un peu les sabots.

 

Étape F :

Je place un fond de ciel bas, quelques flocons, un peu de neige sur l'animal (sur le front et le dos), l'ombre au sol et un éclat de lumière sur l’œil. C'est fini !





Vous l'aurez compris, la difficulté principale restera les bois. Il vous faudra beaucoup de pratique pour assimiler de façon permanente leur allure. N'hésitez surtout pas à revenir régulièrement à l'observation de l'animal. Cela demeure le meilleur moyen de rester au plus proche de la réalité.







Illustratrice et rédactrice : Elo Illus


par Liam

Commentaire(s)


  • Maminie

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Comment dessiner un renne

    Toujours aussi agréable de suivre vos conseils.

    Merci

    Elo Illus

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Roh c'est toujours tellement cool de voir les réalisations des lecteurs!

    C'est très réussi, l'angle n'était pas forcement évident et EN PLUS avec le petit traîneau!
    Vraiment super!


  • Elo Illus

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Bonjour à toutes et tous,

    Une coquille s'est glissée dans la publication de cet article, une image est manquante, cela va être corrigé rapidement!

    Liam Staff

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Merci Elo, c'est maintenant corrigé :)



LES BASES DU DESSIN

les bases du dessin

Venez découvrir notre formation dédiée aux bases du dessin. On vous détaille toutes les notions essentielles pour bien débuter tout en vous proposant de nombreux exercices pratiques et illustrations à réaliser pour apprendre efficacement depuis chez vous !

Voir la formation