Parcours d'Illustrateurs

  • Photo de profil : Pandakureuil

    Pandakureuil

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Bonjour les dessineux!

    Récemment, je me suis demandé à quoi ressemblait le parcours typique d'un professionnel de l'illustration.
    En fait, après avoir lu la section de ce forum qui parle de la petite bd de boulet sur la mentalité des dessinateurs, je me suis demandé avec curiosité à quoi ressemblait le parcours des gens qui arpentent ce forum. Ecole/formation ou autodidacte? Combien de temps avant d'être publié? Est-ce que vous avez participer à des concours?

    En vrai, je cherche aussi des conseils et de la vision sur ce que ça représente, de s'engager dans l'illustration à un rythme professionnel.

    Alors voilà, n'hésitez pas si ça vous tente de partager votre parcours ! ( et j'espère ne pas faire doublons avec une autre section du forum/blog/section "qui sommes-nous" ^^ )

    Pandakureuil

    Vous souhaitez apprendre le dessin ?

    Voir nos cours
    Photo de profil : Rakjah

    Rakjah

    Prof Mes galeries

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Question très intéressante en effet ^^

    Il y a autant de parcours différents que d'artistes je pense. Il n'y a pas "une voie" privilégiée. Certains ont fait des études, d'autres sont autodidactes. Certains percent alors qu'ils sont encore au lycée, d'autres ne perceront jamais ou bien plus tardivement. C'est vraiment très très variable.

    Me concernant, j'ai fait des études. A Emile Cohl, spécialisation en jeu vidéo. Mais mon dada c'est la BD ^^

    Je fais un webcomic qui me sert d'entrainement et de crash test pour pleins de choses (ça s'appelle Braises si jamais ça t'intéresse ;p) et à côté de ça, j'ai bossé un peu comme coloriste, en boite de Jeu vidéo, avant de m'associer à un scénariste pour sortir ma première BD Nihasa (qui n'est plus trouvable maintenant, désolé ^^). Je bosse depuis en freelance à côté et je songe sérieusement à m'orienter vers l'auto-édition pour sortir les projets qui me plaisent. Parce que j'ai la mauvaise habitude de ne pas coller aux standards ^^' Voilà voilà ;p
    Photo de profil : Grégoire Veauléger

    Grégoire Veauléger

    Prof

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Nice !

    Je suis d'accord avec Rakjah : "Il y a autant de parcours différents que d'artistes je pense".

    Et de mon côté, j'ai fait trois ans de fac avant d'aller au Japon, de revenir, de travailler (dans un truc qui n'a rien à voir avec le dessin) pour me payer ma première année à Émile Cohl (mais, Rakjah, tu y étais aussi ? Rhô ! Coïncidence ?! :-p )

    Spécialisation Édition, et mon dada c'est... Euh... Ben je ne sais pas trop en fait, je fais plusieurs choses. J'ai bossé un peu avec des studios de jeux vidéos, je bosse avec des éditeurs de jeux de rôles, ou de jeux de figurines, je travaille aussi avec des ateliers de décors de spectacle...

    J'ai un projet personnel qui avance doucement mais sûrement, et qui devrait devenir un jeu de rôle officiel d'ici un à deux ans.

    Je ne fais pas de concours. Parce que je ne travaille pas gratuitement. En tant qu'amateur, éventuellement, je peux le concevoir, mais moi c'est moi job. ^^ Donc je n'ai pas le temps pour ces choses-là !

    En ce qui concerne la mentalité, il faut faire la distinction entre deux choses :

    1) tu travailles dans un studio. Auquel cas tu es un salarié "classique".

    2) Tu es indépendant, auquel cas tu es... Entrepreneur ? Donc mini-chef de mini-entreprise.

    Les deux mentalités n'ont rien à voir.

    Combien de temps avant d'être publié ? Je ne sais pas quoi répondre ! Aucune réponse ne serait valable, à vrai dire...

    Désolé si mes réponses sont vagues, mais tu l'auras compris : définir ce boulot, c'est relativement compliqué. Cela dépend de qui tu es, ce que tu fais, et comment tu le fais.

    Spoiler : l'administration française (si tu es de ce coin là, ailleurs je ne sais pas trop comment ça marche), de base, c'est galère, mais alors quand tu essaie de leur expliquer ce que je viens de te dire...

    Je ne sais pas du tout si on répond bien à tes questions avec nos messages :-p C'est toi qui nous dit !

    Peace !

  • Photo de profil : Elo Illus

    Elo Illus

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Bonjour!

    Bon on est tout d'accord [i]"Il y a autant de parcours différents que d'artistes je pense"[/i, bien qu'il y a peut-être quand même des chemins plus courts que d'autres

    Pour ma part (je la fais courte) après 3 ans de Beaux-Arts (avec du recul, je déconseille les Beaux-Arts, sauf dans des cas très précis, c'est très intéressant mais c'est une "section" un peu atypique) j'ai passé une année à faire des concours, une année au Canada (avec un boulot sympa mais dans la vente) , j'ai un peu voyagé en Europe, j'ai repris pendant longtemps des boulots alimentaires dans la vente, jusqu'à avoir assez pour me payer une belle tablette graphique et passer plus tard en illustrateur freelance.

    Il faut le temps de se faire connaître, de se faire un réseau, si je n'avais pas mon conjoint clairement je ne tiendrai pas financièrement, certains mois sont bons, d'autres moins.
    La grande difficulté vient du nombre (important) d'artistes sur le marché et du fait que certains acceptent des pratiques et des tarifs qui ne sont pas réalistes. Cela tire tout le monde vers le bas (enfin, sauf ceux plutôt bien établis et en place).

    Donc c'est dur et si tu as déjà des contacts, comme partout, cela aide grandement, et le statut de freelance ne peut pas convenir à tout le monde. Après d'un point de vue personnel cela m'a fait le plus grand bien d'enfin travailler à mon compte avec mes créations.

  • Photo de profil : Pandakureuil

    Pandakureuil

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Bonjour les dessineux!

    Merci beaucoup pour toutes vos réponses, je comprends mieux pourquoi vous dites qu'il y a autant de parcours que d'illustrateurs

    Pouvoir avoir un aperçu de votre quotidien est très enrichissant ( j'ignorais complétement que décrire ce travail était un challenge administratif, ou que les tarifications étaient tirés vers le bas!)

    Je remarque que vous avez tous les trois en point commun d'être passé par une formation sur bancs d'écoles ( Emile Cohl ou les Beaux-Arts). Est-ce que vous diriez que c'était une étape indispensable dans votre parcours, ou était-ce plutôt un bonus, voir peut-être anecdotique?

    Je ne connaissais pas Braises Rakjah, mais tu as gagnée un lecteur

    Je suis curieux aussi, est-ce difficile de rentrer dans le milieu du jeu de rôle Grégoire? Je suis moi-même joueur et fan de longue date, mais j'ai toujours visualisé cela comme un milieu de niche où il est difficile de rentrer auprès des éditeurs.

    En tout cas, merci pour toutes vos réponses qui sont très éclairantes, je prends beaucoup de plaisir à suivre la formation et à passer du temps sur le forum, le blog ou youtube à vous suivre

    Et bonne année 2019!
    Photo de profil : Rakjah

    Rakjah

    Prof Mes galeries

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Hello Pandakureuil !

    Ah, ça me fait plaisir que la BD te plaise, haha ^^

    Pour répondre à ta question, l'école m'a été utile car elle m'a obligé à dessiner des trucs que j'aurais jamais dessiné autrement (au hasard : les décors), elle m'a aussi obligé à réfléchir autrement. Je réfléchissais pas du tout de la bonne manière pour apprendre. D'un autre côté, si les premières années à faire du dessin académique m'ont semblé hyper importantes et ont clairement accéléré mon apprentissage, ça m'a aussi formaté d'une certaine façon. Il y avait des choses qu'on me disait de ne pas faire et qu'on sanctionnait par de mauvaises notes par exemple alors qu'en soi, c'est une affaire de goût.

    Du coup je suis sorti d'école avec un certain bagage technique en dessin, mais avec un style très "standard" on va dire. Je continue à apprendre et expérimenter pleins de choses depuis et je pense que je continuerais de le faire tout au long de ma vie. Et c'est comme ça que je me suis finalement dégagé d'un style classique pour aller vers quelque chose de beaucoup plus personnel et reconnaissable et qui me ressemble bien plus :3

    Donc l'école c'est bien à mon sens pour avoir du bagage technique, avoir les bases ou les renforcer le cas échéant (toutes les choses style anatomie, perspective, modèle vivant, etc.). Mais en général, les artistes autodidactes développent des styles graphiques plus atypiques. Pour pallier à des faiblesses ou parce qu'ils ne sont tout simplement pas formatés dans un moule ^^ Comme toujours il y a des avantages et des inconvénients. L'école peut être un bon coup de boost au départ et te faire tester des choses vers lesquelles tu ne serais pas allé spontanément.

    Donc dans mon cas, les années de dessin classique ont été un gros bonus qui m'était nécessaire. Les années de spécialisation en revanche, je pense que j'aurais gagné plus à travailler de mon côté sur des choses qui m'intéressaient.

    Voilà pour mon point de vue sur la question ;p

    Et bonne année à toi aussi !

    Essayez nos cours gratuitement

    Voir nos cours