Dessiner une plage


Dessiner une plage


Ah, la plage ! Ce sont nos sens qui s’en rappellent le mieux ; une odeur iodée vivifiante, une brise qui nous caresse, le ressac qui berce nos oreilles… l’endroit idéal pour se ressourcer.

Laissez-moi vous emmener au bord d’une plage, le temps d’un dessin.

Ces larges étendues côtières sont généralement faites de sable blanc et/ou de galets. Elles peuvent aussi être de sable noir si elles sont d’origine volcanique - ou colorées par des minéraux - ce type de sable est donc plus courant sur les petites îles. C’est un phénomène naturel assez surprenant qu’il m’a été donné de voir sur la plage de Malendure en Guadeloupe.

 

LES ÉLÉMENTS POUR LA COMPOSITION DU DESSIN

Afin d’organiser le dessin, nous pouvons réaliser une liste qui nous aidera à la composition et à la division des plans (premier plan, second plan, arrière-plan…).

 

Que peut-on trouver…

…au sol ? Je pense à du bois flotté, des petits coquillages ou des crustacés, des algues échouées entre l’eau et le sable, des galets, du sable, des roches, des herbes sauvages…


…au loin ?
J’imagine au loin des montagnes ou des rocheuses qui surplombent la plage, un phare et au-delà de la mer quelques oiseaux ou nuages parsemant le ciel.


…dans l’eau ?
Je pense directement aux vagues, mais l’aspect de la mer peut être également calme avec une mer d’huile. On peut ajouter de l’écume, pourquoi pas quelques îlots, de grands rochers et des bateaux.


…aux alentours ?
Une forêt sauvage, des dunes, des montagnes, des rocheuses, de grands rocs… mais aussi toute une flore qui pousserait particulièrement bien dans un sol sablonneux.

 

De cette liste, je ne choisis que quelques éléments afin de ne pas noyer d’information l’illustration, mais n’hésitez pas à intégrer vos préférés.

 

DESSINER UNE PLAGE ETAPE PAR ETAPE

1/ Pour commencer, je trace une ligne d’horizon qui correspondra au niveau de l’eau.

C’est maintenant que se définit le point de vue de la scène ; plus la ligne d’horizon sera basse et moins la zone d’eau sera visible. Je choisis de placer la mienne à peine au-dessus du milieu de la page car je veux que l’eau soit assez visible.

tracer la ligne d’horizon du dessin


2/ Avec des petits traits légèrement arrondis, des petits points et des ronds, je dessine le sable blond sur la plage. Je détaille plus le bas du dessin afin de mettre en avant ce qui est proche du regard. Au contraire, je dessine plus succinctement les éléments au loin afin de suggérer la perspective car les détails qui se perdent avec la distance.

croquis du sable de la plage avec des traits légers


3/ Avec deux teintes de bleu différentes, je dessine une eau avec des vaguelettes en suivant une ligne courbe imitant le mouvement de l’eau. J’utilise la teinte la plus claire pour la jonction entre le sable et l’eau.

Pour la même raison que nous avons vue au point précédent, je détaille à peine l’eau qui est proche de la ligne d’horizon.

croquis de l’eau de la plage


4/ Sur la partie droite du dessin, je crée un espace de verdure où se mêlent de hautes falaises, une forêt, quelques rochers et des arbustes.

L’échelle de cette végétation est importante. Prêtez attention aux rapports de proportion entre chacun des éléments, et à où ils sont placés par rapport à la ligne d’horizon. Plus ils en seront proches, petits et peu détaillés, plus ils apparaîtront lointains.

Sur mon dessin, la végétation met en avant la mer qui paraît bien plus vaste que s'il n’y avait pas d’autre élément de comparaison.

dessin des rochers et de la végétation de la plage


5/ Je place quelques petits rochers au sol en prenant soin de les dessiner enfoncés dans le sable, et pas seulement posés à la surface du sol puisqu’il est meuble.

dessiner les rochers de la plage


6/ Au premier plan, je place des herbes hautes et des coquillages. Je rajoute aussi quelques petites formes rondes et ovales sur le sol pour mieux définir la texture sablonneuse.

dessiner les hautes herbes

 


7/ Au large, j’esquisse un voilier ainsi qu’un îlot sur la gauche du dessin.

dessin du voilier près de la plage


8/ Pour le ciel, je choisis de dessiner un soleil s’apprêtant à se coucher, entouré de nuages. Je colore le haut des nuages en orangé car ils se trouvent dans la lumière directe du soleil, et contraste avec un bleu doux le dessous de ces derniers.

J’ajoute quelques oiseaux qui s’envolent au loin.

dessiner le soleil, les nuages et les oiseaux


9/ Je précise mon premier plan en rajoutant un grand palmier. Il doit être bien plus imposant que tous les autres éléments du dessin, si vous choisissez comme moi de le placer en avant. Ainsi, on n’aperçoit qu’une partie de l’arbre afin de renforcer ce sentiment de proximité.

dessin du palmier de la plage

 

Le dessin de votre plage est maintenant fini ! Et pourquoi ne pas le colorer ?

 

METTRE EN COULEUR LE DESSIN

Je souhaite une ambiance douce et pastel afin de mieux correspondre à mon soleil couchant. Pour cette mise en couleur, j’ai aussi envie de conserver les traits de mon dessin et de n’utiliser que des aplats colorés, ou parfois seulement, de très simples dégradés.


10/ Tout d’abord, je colore entièrement la page en bleu. Sur ce fond, je place les lumières : dans des tons jaunes et orangés je colore le soleil, à l’arrière, je dégrade la teinte orangée avec le bleu pour le ciel. Je fais un dégradé de la même couleur à la surface de l’eau, et j’ajoute le bord de l’eau et l’écume avec un jaune clair. J’utilise un vert tendre et très pâle pour les nuages. (Vous pouvez remplacer la couleur orangée par du violet ou du rose : cela donnera aussi une ambiance de coucher de soleil.)

couleur de la lumière et de l’eau de la plage


11/ Je colore le sable : il faut que sa teinte soit plus foncée que celledu bord de l’eau afin de suggérer qu’il devient humide à son contact.

Pour les falaises au loin, j’utilise des nuances de gris teintées de bleu. Pour les rochers les plus proches, je prends cette fois un gris subtilement teinté de jaune.

Enfin, pour trancher avec le ciel et la mer, je colore l’îlot avec un gris-bleu de valeur moyenne.

couleur du sable de la plage

12/ Pour varier les couleurs, j’utilise des verts différents pour la forêt en arrière-plan, pour les buissons et pour les arbustes. Cela aide aussi à distinguer les plans.

couleur de la verdure de la plage 1


13/ Je m’occupe du premier plan en colorant le grand palmier et les herbes sauvages.

couleur de la verdure de la plage 2


14/ Je colore les derniers éléments ; le bateau avec des teintes désaturées (car il est au loin et n’a donc pas besoin de couleurs vives), les oiseaux et les coquillages.

Pour terminer, je finalise les derniers détails : je rajoute l’onde blanche des vagues dans l’eau qui borde le sable, au bas du dessin.


dessin d’une plage

 

Nous avons fini ! On peut maintenant savourer le moment, le regard perdu sur l’horizon…

 

 

Illustratrice et rédactrice : Vincyane Belin

 


par Liam

Commentaire(s)


  • soph.h

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Superbe tuto! Merci

    Cathe de Dessindigo Staff

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Contente que ça te plaise



LES BASES DU DESSIN

les bases du dessin

Venez découvrir notre formation dédiée aux bases du dessin. On vous détaille toutes les notions essentielles pour bien débuter tout en vous proposant de nombreux exercices pratiques et illustrations à réaliser pour apprendre efficacement depuis chez vous !

Voir la formation