Comment réaliser un dessin d'observation


Comment réaliser un dessin d'observation


Le dessin d'observation est la base du dessin. C'est ce que vous faites tout le temps sans vous en rendre compte. Nous allons donc voir dans cet article quelques astuces pour bien vous y prendre.

 

QU’EST-CE QU’UN DESSIN D’OBSERVATION ?

Le dessin d'observation consiste à dessiner le réel, ce que l'on voit, sans l'interpréter ou l'imaginer. Quand vous faites du modèle vivant, vous faites du dessin d'observation. Quand vous recopiez un objet qui se trouve devant vous, c'est du dessin d'observation.

Pareil si vous allez dans la rue et dessiner ce que vous voyez. C'est également la meilleure méthode pour apprendre à dessiner.

Vous avez différentes façons de faire du dessin d'observation :

  • Vous dessinez un objet ou une personne en mouvement et donc vous capturez que les grandes lignes de votre modèle.
  • Vous avez un objet ou une personne fixe devant vous, mais vous le dessinez sous forme d'esquisse avec un temps très limité. (généralement quelques secondes à 5 minutes)
  • Vous avez un objet ou une personne fixe devant vous et vous le dessinez en prenant votre temps pour le dessiner avec des proportions précises et des détails.


J'ai déjà fait un article sur le modèle vivant, si vous souhaitez alors savoir comment dessiner d’après un modèle vivant, je vous invite à aller le voir !

 

Dans cet article, nous allons donc dessiner une nature morte, une corbeille de fruits plus précisément. Nous allons la dessiner de manière détaillée, avec les couleurs, ombres, lumières et essayer de donner un effet de textures.

 

PRENDRE LES MESURES EN VUE DU DESSIN

Avant de commencer, il faut savoir prendre les mesures avec l'aide de ce que vous avez, soit un crayon.

Si vous avez lu mon article sur le modèle vivant, vous savez déjà prendre les mesures, pour les autres, voici un petit rappel :

Placez-vous face au sujet, le bras bien tendu et un œil fermé.

Alignez le bout du crayon le point le plus haut de votre modèle et descendez votre pouce le long du crayon jusqu’à ce qu’il s’aligne avec le point le plus bas du modèle (ou si la taille est trop grande, prenez un point essentiel comme repère.).

Vous obtenez sur le crayon, votre première mesure qui servira de base.

En tournant votre crayon à 90°, vous pouvez prendre des mesures horizontales en procédant de la même manière.

Ensuite, vous choisissez comment reporter vos mesures sur votre feuille :

  • Soit vous les transférer directement sur votre feuille, pour dessiner à l’échelle que vous voyez, mais généralement le dessin est trop petit.
  • Soit vous adaptez la mesure de base à la taille de votre feuille en la multipliant par le nombre qui convient (x1,5, x2, x3....).

 

Maintenant nous pouvons commencer !

 

LE DESSIN D’OBSERVATION CLASSIQUE : LA CORBEILLE DE FRUITS

L'idéal serait d'avoir votre modèle réellement face à vous, mais pour les besoins de l'article, je vais utiliser une photo.

J'ai donc choisi cette corbeille de fruits.

photo de référence pour le dessin d’observation

C'est un modèle tout ce qui a de plus classique, la seule touche d'originalité vient de la forme de la corbeille.

C'est un sujet indémodable en école d'art, car les fruits possèdent tous différentes formes et textures, ce qui permet de s'exercer sur plusieurs genres en 1 seul sujet.

Je commence donc en plaçant des points de repère en mesurant mon sujet et en reportant les mesures sur ma feuille.

Je commence avec les repères de hauteur ...

croquis d’observation d’une corbeille

... Puis je fais la même chose horizontalement pour avoir la largeur.

Maintenant, j'ai la taille globale de mon sujet.

croquis d’observation d’une corbeille-2


Je place en premier le panier, car il est la pièce qui soutient tout le sujet et c'est également le plus gros objet.

croquis d’observation d’une corbeille-3

Ensuite, je place grossièrement mes fruits, en dessinant que les formes, sans aucun détail.

croquis d’observation d’une corbeille de fruits

Une fois que je suis sûr de moi et de mes repères, je commence à dessiner dans les détails.

Je commence donc par dessiner le panier.

dessiner la corbeille

Puis je continue avec les fruits du premier plan, soit deux pommes et une poire.

dessiner la corbeille avec les pommes et la poire

Je fais les bananes ...

dessiner la corbeille avec les bananes

... Puis les raisins et enfin l'orange.

dessiner la corbeille avec les raisins et l’orange


Je termine avec l'arrière-plan du panier.

Jusque-là rien de trop compliqué. On a dessiné les formes avec juste un peu plus de précision.

Et pourtant vous avez fait la partie la plus difficile du dessin d'observation.

En effet, le plus compliqué dans cette pratique, c'est d'obtenir des proportions parfaites et réaliser une copie presque conforme, voire identique au modèle.

Le reste ce n'est que du bonus ...

ajouter les précisions au dessin d’observation

Je repasse mon dessin avec un trait propre.

dessiner d’observation d’une corbeille de fruits au propre

 

AJOUTER LES DETAILS ET LES COULEURS AU DESSIN D’OBSERVATION

Nous allons maintenant passer à la mise en couleur.

Vous allez donc commencer par poser les couleurs de base sur votre dessin.

Généralement, la couleur de base est tout simplement la teinte moyenne. Ni la plus foncée, ni la plus claire.

mettre en couleur le dessin d’observation

Puis je vais définir où sont les ombres les plus importantes.

Pour ce faire, regardez votre sujet en clignant des yeux.

Les zones d'ombre et de lumière vont ressortir et celles que vous voyez sont celles qui existent vraiment et que vous devez reproduire sur votre dessin.

dessiner les ombres

Je commence en faisant les ombres/lumières du panier.

dessiner les ombres-2

Puis je traite les pommes.

Je fais bien attention à ne pas estomper mes aplats de couleur. Si je les estompe et donc les mélange, ça va donner quelque chose de très lisse, voire effet plastique et donc il n'y aura pas la texture recherchée.

En laissant apparaître mes coups de crayon/pinceau/brush (enfin l'outil que vous utilisez pour colorer), ça va donner de la texture et donc de la vie à votre dessin.

dessiner les ombres des pommes

Je reproduis la même chose avec la poire.

dessiner les ombres de la poire

Je continue avec les bananes, en n'oubliant pas de faire quelques petites taches brunes, car les bananes bien jaunes sans défauts ça se voit que dans les dessins animés.

dessiner les ombres des bananes

Je passe aux raisins.

Les raisins sont généralement assez transparents vus de près, pour donner cet effet de transparence en étant vus de loin, je mets une lumière assez forte, un peu blanc jaunis (car une lumière blanche pure ça n'existe pas). Ce reflet donnera une impression de texture très fine.

dessiner les ombres des raisins

Je finis avec l'orange en accentuant les coups de mon outil pour donner une impression de rugosité.

dessiner les ombres de l’orange

Le panier, en soi, est terminé.

 

Là, nous avons travaillé chaque élément séparément, car nous avions le temps, mais si vous devez dessiner rapidement, comme pour un concours par exemple, il faut travailler l'ensemble du dessin étapes par étapes.

Ne faites pas les ombres et lumières pour chaque élément à la fois.

Posez les couleurs sur l'ensemble du dessin, faites les ombres de tout le dessin, puis les lumières de tout le dessin.

Travailler votre sujet comme un ensemble, et non comme des éléments séparés.

Comme ça, même si vous n'avez pas le temps de finir votre dessin, vous pourrez rendre un ensemble harmonieux et c'est ce qui compte le plus !


réaliser un dessin d’observation

 

Pour finir, votre dessin est réussi si votre line n'est pas nécessaire. Un dessin réussi doit pouvoir être compris peu importe comment il est présenté.

Si vous êtes sur ordinateur, c'est plus facile à faire, donc si vous travaillez avec une tablette, faites le test régulièrement.

Comparez votre dessin avec et sans line

Pendant que vous dessinez, retirez le line de temps en temps et voyez ce que ça donne. Si on comprend votre dessin, c'est que vous avez réussi, si non, il manque encore de travail. ;)

 

CONCLUSION

Voilà, notre article sur le dessin d’observation touche à sa fin. J’espère qu’il vous aura plu et surtout vous aura aider à comprendre l’intérêt de l’observation en dessin ! Prenez le temps de vous exercer autant de fois que nécessaire, sur autant de modèles que voulu.
Parfois, imposez-vous également des contraintes de temps, pourquoi pas, afin de pouvouir cibler de votre côté vos lacunes, comprendre ce qui joue ou non. Bref, observez ! :)

 


Illustratrice et rédactrice : Coralie


par Liam

Commentaire(s)


  • kristell

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Passionnant ! Ça donne envie de s’y mettre tout de suite!

    Cathe de Dessindigo Staff

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Super, ravie que cela te plaise


  • anisette Mes galeries

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Toujours sympa les tutos. Je me réjouis de m'y mettre demain. A défaut de mettre des couleurs, je travaillerai avec des dégradés ou des hachûres, ou mieux encore les 2.

    Cathe de Dessindigo Staff Mes galeries

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Contente de voir que tu apprécies les tutos, je te souhaite de bons dessins alors



LES BASES DU DESSIN

les bases du dessin

Venez découvrir notre formation dédiée aux bases du dessin. On vous détaille toutes les notions essentielles pour bien débuter tout en vous proposant de nombreux exercices pratiques et illustrations à réaliser pour apprendre efficacement depuis chez vous !

Voir la formation