Comment dessiner des cheveux


Comment dessiner des cheveux

 

Si vous dessinez des personnages, vous avez forcément voulu dessiner des cheveux. Personnellement, il s’agit de l’une des zones que je préfère. Ce n’est pas très compliqué de base, il y a seulement trois éléments à prendre en compte.

 

 

 

DESSINER L’IMPLANTATION DES CHEVEUX

 

Il s’agit de la zone du crâne où poussent les cheveux. Sa forme et sa taille varient selon les individus et leur âge. Les parties qui varient le plus sont la zone au-dessus du front et le dessin de la nuque.

Voici quelques exemples. À noter que l’implantation peut être plus ou moins grande. C’est-à-dire laisser plus ou moins de place sur le front, dégager plus ou moins la nuque, etc.

 

Dessiner l'implantation des cheveux

Dessiner l'implantation des cheveux 2

Dessiner l'implantation des cheveux 3

 

 

 

 

 

 

DESSINER DIFFERENTS TYPES DE CHEVEUX

 

Une fois qu’on a choisi une implantation qui nous plait, il nous reste à choisir la nature du cheveu : lisse, ondulé, bouclé / frisé ou crépu.

Chacun a des spécificités particulières. Les cheveux, quelle que soit leur nature, partent du crâne puis retombent (plus ou moins vite) à cause de la gravité exercée par le sol.

 

dessins de différents types de cheveux

 

 

Les plus simples à dessiner selon moi sont les cheveux lisses et crépus.

 

 

 

LA LONGUEUR DES CHEVEUX

 

Dernier paramètre d’importance : la longueur des cheveux. Une chevelure longue ou courte ne réagit pas de la même façon. Par exemple, les cheveux bouclés ou ondulés ont plus de volume et sont plus légers quand ils sont courts.

Même principe pour les cheveux lisses, vous avez sans doute remarqué qu’il est plus simple de les dresser sur la tête quand ils sont courts pour faire un petit effet décoiffé car ils sont bien moins lourds.

De même, les cheveux poussent droit en sortant du crâne et se courbent à mesure qu’ils deviennent longs et deviennent plus lourds (un peu comme une branche d’arbre qui ploie peu à peu sous le poids de son feuillage si on veut).

 

Maintenant qu’on connait tout ça, on peut dessiner pour de bon !

Je vais vous montrer pas à pas comment dessiner trois coupes différentes avec des textures de cheveux différentes. Une coupe longue et lisse avec une frange. Une coupe courte et bouclée avec une raie sur le côté. Une coupe mi longue et crépue.

 

 

 

 

 

DESSINER DES CHEVEUX LONGS ET LISSES

 

La première étape sera toujours la même : l’implantation.

 

dessiner l’implantation des cheveux longs et lisses

 

 

Puis, je conseille de travailler par mèches et non cheveu par cheveu. Rien n’empêchera de détailler par la suite si on le souhaite. Je conseille le travail mèche par mèche car il facilite beaucoup les choses et est plus efficace pour avoir un rendu réaliste (regardez autour de vous, les cheveux s’assemblent souvent par mèches, c’est d’ailleurs particulièrement flagrant pour les cheveux ondulés et bouclés).

Un autre paramètre important est l’emplacement de la raie (s’il y a en a une). Cela a une grande influence sur la façon dont les cheveux vont se placer et se comporter. Ici, j’ai une section à l’avant pour la frange et une raie centrale après.

 

dessiner la raie des cheveux longs et lisses

 

 

 

Ensuite on place les mèches. Pour cela, on garde en tête que les cheveux ont un certain volume et ne collent pas au crâne. On n’hésite pas à donner un certain volume.

 

 

 

 

Je divise donc ma forme générale en mèches.

Les cheveux lisses ne sont pas « bien droit » comme des baguettes. Certes ils sont lisses, mais ils sont souples également. Leur forme varie donc selon qu’ils sont en appui sur quelque chose, ou tirés, ou flottant au vent. Ici, on va partir sur quelque chose de très simple, seules les épaules modifient leur courbe et quelques mèches sont tirées derrière les oreilles.

 

dessiner les mèches des cheveux longs et lisses 2 

 

 

 

On rajoute ensuite quelques détails, notamment au niveau des points de tension. Pour le coup, c’est très similaire au fonctionnement des tissus.

 

dessiner les détails des cheveux longs et lisses

 

 

 

Vous pouvez si vous le souhaitez donner un côté plus décoiffé en faisant passer quelques mèches rebelles par-dessus le reste J

 

effet décoiffé des cheveux longs et lisses

 

 

 

Et voilà !

 

dessin final des cheveux longs et lisses 

 

 

 

 

 

 

DESSINER DES CHEVEUX COURTS ET BOUCLES

 

Ici, nouvelle difficulté : les boucles. Comme toujours, je suis partisan du moindre effort. Donc je ne vais pas dessiner toutes les boucles une à une parfaitement. Déjà parce que ça prendrait un temps fou, ensuite parce que le rendu ferait très artificiel. Comme quand quelqu’un qui n’a pas naturellement les cheveux bouclés se fait un brushing et que toutes les boucles sont identiques, de même taille, etc.

On commence comme toujours par l’implantation.

 

dessiner l’implantation des cheveux courts et bouclés

dessiner la raie des cheveux courts et bouclés

 

 

 

 

 

Puis la division en mèches. On n’hésite pas à donner du volume. On décolle bien les racines du crâne, les cheveux occupent plus de place en largeur aussi.

 

dessiner les mèches des cheveux courts et bouclés

 

 

 

Sauf qu’ici bien sûr, les mèches ne seront pas lisses mais bouclées / ondulées.

 

dessiner les mèches des cheveux courts et bouclés 2

 

 

Pas de règle particulière pour les boucles. Mais si vous observez une chevelure bouclée, vous noterez qu’il y a différents types : des anglaises, des petits frisottis, des mèches simplement ondulées et des boucles à proprement parler. Donc pas besoin d’être régulier, au contraire.

 

dessiner les détails des cheveux courts et bouclés

 

 

 

Ce qui nous donne ceci :

 

 dessin final des cheveux courts et bouclés

 

 

 

 

 

 

DESSINER DES CHEVEUX MOYENS ET CREPUS

 

Les cheveux crépus suivent les mêmes règles que les autres, à la différence que les mèches sont bien plus grandes.

Donc implantation :

 

dessiner l’implantation des cheveux moyens et crépus

 

 

 

Les mèches :

 

dessiner les mèches des cheveux moyens et crépus

 

 

 

Et pour l’effet crépu, de simples traits irréguliers.

 

 dessiner final des cheveux moyens et crépus

 

 

Et voilà ! N’oubliez pas que les cheveux crépus sont les plus bouclés donc les plus volumineux !

 

 

 

 

 

APPLIQUER LA COULEUR AUX CHEVEUX

 

Je vais expliquer le principe de base et faire la démonstration avec la coupe lisse. Le principe est plus ou moins le même pour les autres, si vous avez des doutes, prenez des photos et observez ^^ Vous savez bien que la première étape est toujours l’observation de toute façon.

 

On va commencer par la couleur de base. Je vais partir sur des cheveux châtains.

 

appliquer la couleur aux cheveux lisses

appliquer la couleur châtain aux cheveux lisses

 

 

On peut éclaircir les pointes des cheveux. Vous l’avez sans doute remarqué, mais la pointe de vos cheveux est souvent plus claire que la racine. Pour les cheveux très courts, c’est vrai aussi, mais principalement parce qu’il y a moins de volume par rapport à la base du crâne J

 

 

Ensuite on choisit sa source de lumière. Disons en haut à gauche.

 

appliquer la lumière au dessin de cheveux lisses

 

 

 

Ensuite on utilise les mèches pour placer les ombres. On choisit bien sûr une teinte plus sombre, ai-je besoin de le préciser ?

 

appliquer les ombres au dessin de cheveux lisses

 

 

 

On peut placer des ombres au niveau de la base du crâne aussi, notamment quand il y a une raie et / ou une frange comme ici.

On peut également placer des ombres plus fortes à certains endroits pour donner plus de volume.

 

appliquer les ombres au dessin de cheveux lisses 2

 

 

 

Ensuite on peut placer les reflets pour faire des cheveux bien brillants. Ça fonctionne comme sur un cylindre, la lumière viendra sur la zone la plus bombée. Et elle sera plus forte si c’est très bombé.

 

appliquer les reflets au dessin de cheveux lisses

 

 


 

Une fois qu’on a ça, on peut soit s’arrêter là, soit vouloir détailler davantage, dans ce cas on reprend les couleurs précédentes et on dessine les cheveux un à un en suivant les mèches qu’on a faite pour commencer. Attention à ne pas être régulier, mettre davantage de teintes sombres vers les zones d’ombres et pas dans la lumière (soyons logiques).

Et à la fin, on peut rajouter quelques mèches folles pour plus de réalisme.

 

 

dessin final en couleur de cheveux lisses

 

 

Et voilà ^^

 

 

 

Récap :

  • On choisit l’implantation

  • On choisit la nature des cheveux

  • On choisit la longueur

  • On réfléchit à la présence de raie, frange, etc.

  • On trace les mèches en fonction de ces critères

  • On définit le contour des mèches en fonction de la nature du cheveu

 

 

 

 

Illustratrice et rédactrice : Rakjah

 

 


par Liam

Commentaire(s)


  • Spike2506

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Enfin quelque chose sur les cheveux . Merci !!

    Rakjah Prof

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    De rien :)


  • floowdraw

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Merci :) trés bien expliqué avec les manga les meches sont pas tjrs facile

    il y aurais possibilité de faire un article dedié au pro marker ? merci davance

    flo

    Rakjah Prof

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Hello ^^

    Cet article vaut pour les types de cheveux réalistes ou semi-réalistes, ce qui inclut les comics et la BD franco-belge aussi du coup ^^

    Qu'est-ce qui t'intéresserait avec les promarkers ? (je demande par curiosité, aux dernières nouvelles ce n'était pas prévu)

    floowdraw

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    HEY ^^

    Merci de votre réponse!

    j'aimerais un cours qui explique comment imiter de la matiere avec des pro marker sa m'aiderais bcp!

    Rakjah Prof

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Ah, c'est très spécifique XD

    Je n'utilise quasiment pas de feutres, c'est un outil qui ne me correspond pas personnellement.

    Néanmoins, pour moi, les copics sont plus maniables que les promarkers et permettent de faire beaucoup plus de nuances.

    Ça joue beaucoup pour le rendu des matières. Les copics peuvent se dégrader, les promarkers non.

    Après ça n'empêche pas de pouvoir rendre certaines matières, tout dépend du rendu souhaité. De l'eau par exemple, on peut regarder comment elle est traitée dans les animés ou dans une série style Avatar. Ça reste de la synthétisation comme on doit souvent le faire en dessin (et comme c'est le cas pour dessiner des cheveux par exemple) ;p

    floowdraw

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    d'accord merci bcp


  • Myria

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Super génial ! Bravo

    Rakjah Prof

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Merci ;p



LES BASES DU DESSIN

les bases du dessin

Venez découvrir notre formation dédiée aux bases du dessin. On vous détaille toutes les notions essentielles pour bien débuter tout en vous proposant de nombreux exercices pratiques et illustrations à réaliser pour apprendre efficacement depuis chez vous !

Voir la formation