Comment dessiner un arbre


Comment dessiner un arbre


 

Les arbres, c’est très utile dans les illustrations. Ne serait-ce que si vous aimez dessiner de l’heroic fantasy ou des contes, ça fait partie des éléments qui vont revenir très souvent dans vos illustrations. Et aujourd’hui, comme je vous sens super motivés, on ne va pas apprendre à dessiner un, ni même deux, mais bien trois essences d’arbres différentes ! Oui, oui. Et en couleur. Un vrai tuto de fou nous attend !

Comme vous allez le voir, ça fonctionne toujours de la même façon. Le reste, ce sont des variantes en fonction des espèces et de la saison. On va donc étudier trois sortes d’arbres différents : le chêne, le baobab et le sapin. Trois arbres très différents les uns des autres. Normalement, vous devriez être capable de faire les autres types d’arbres vous-même ensuite ;p

 

 

 

DESSINER UN CHÊNE

 

Je commence avec un arbre assez commun : le chêne.

Il est grand, il est feuillu et c’est l’arbre « classique » auquel on pense en général (moi en tout cas je pense d’emblée au chêne quand je dois faire une forêt en Europe).

 Image d'un chêne

 

On va donc commencer par sa structure. Les arbres sont tous plus ou moins fichus pareils : un tronc central, droit ou tordu, plus ou moins épais. Ensuite il y a des variantes.

 

 

LE TRONC DU CHENE

Le tronc se ramifie en branches plus ou moins tôt, avec des branches plus ou moins épaisses qui se ramifient elles aussi. Vient ensuite le feuillage, sous forme de feuilles ou d’épines en général.

Dans le cas du chêne, nous avons donc un tronc central assez droit et avec des sortes de boursouflures.

 Dessin du tronc du chêne

 Suite du dessin du tronc du chêne

 Fin du dessin du tronc du chêne

 

 

 

 

DESSINER LES BRANCHES DU CHENE

À partir de là, on va faire partir au moins une grosse branche à la verticale, puis d’autres plus inclinées, voire carrément à l’horizontale. Nous sommes sur de l’organique, donc pas besoin de faire quelque chose de régulier, bien au contraire. Faire des courbes, des « ondulations », ce sera bien plus crédible qu’une branche droite.

 Dessin des branches du chêne

Suite du dessin des branches du chêne
 

 

 

De ces grosses branches, on va faire partir des branches plus fines. Là encore, laissez libre cours à votre imagination.

Rajout d'autres branches du chêne

 

 

On répète donc encore l’opération en rajoutant des branches plus petites et des ramifications.

Détail des branches du chêne

 

 

 

 

LE FEUILLAGE

La plupart des branches vont être masquées par le feuillage, mais c’est important de les dessiner avant afin de placer correctement le feuillage par-dessus. Car les feuilles poussent au bout des branches. Sachant cela, on peut donc les placer en « grappe ». Pensez bien qu’il y a du feuillage tout autour de l’arbre, il y aura donc du feuillage qui passe derrière certaines branches que nous avons tracées et d’autres qui passeront devant selon leur position dans l’arbre.

Pour le feuillage en lui-même, vous pouvez lui donner le niveau de détail que vous voulez. Pour ma part, j’aime toujours autant suggérer les choses, donc je n’entre pas spécialement dans le détail sauf à quelques endroits choisis. Ne vous enquiquinez pas à détailler toutes les feuilles une à une, le résultat ne sera pas forcément à la hauteur de votre effort ^^

Si vous avez du mal, commencez par placer le feuillage derrière l’arbre puis avancez vers l’avant ^^ Pensez toujours à travailler avec des masses. Le feuillage fonctionne un peu de la même façon que les nuages en fait.

 

Dessin du feuillage du chêne

Suite du dessin du feuillage du chêne

 

 

 

Gommez ensuite les zones cachées par le feuillage.

Fin du dessin du feuillage du chêne

 

 

Avant de commencer la couleur, je vous schématise rapidement les volumes de l’arbre pour que vous puissiez corriger votre dessin le cas échéant ou que vous visualisiez plus clairement comment tout ça est fichu ^^

Volume du dessin du chêne

 

 

 

APPLIQUER LA COULEUR A L’ARBRE

Là, votre sens de l’observation est très important. Observez bien les couleurs. Un arbre n’a pas un tronc « marron » et un feuillage « vert ». C’est beaucoup plus subtil que ça. D’autant qu’il y a des variations dans les teintes. Le tronc par exemple est dans un violet / brun très désaturé, presque gris et par endroits effectivement un peu plus brun / verdâtre. Je pars donc sur la teinte la plus claire que je vois. Un genre de gris violet très clair.

Ça fait bizarre comme couleur, hein ?

 

Application de la première teinte au chêne

 

 

On va arranger ça tout de suite en posant les ombres. À noter que les branches à l’arrière de l’arbre sont plus sombres que celles situées à l’avant. Personnellement j’ai utilisé un gris, basique, sans aucune teinte particulière pour les ombres.

Ombrage des branches du chêne

 

 

Vous pouvez utiliser un gris plus violacé / bleuté pour apporter un peu de lumière au besoin, dans mon cas je n’ai pas eu besoin d’utiliser ça ^^

N’hésitez pas à travailler un peu la texture de l’arbre avec des petits traits sombres (là encore, soyez subtils, on est loin, ça doit être très léger).

Suite de l'ombrage des branches du chêne

 

 

On passe au feuillage. Même chose je vois pleins de teintes différentes. Il est normal que vous ne voyiez pas forcément les mêmes couleurs que moi, déjà par rapport à votre écran qui modifie plus ou moins les couleurs et simplement parce que la vision des couleurs est assez subjective au final ^^

Je vois donc un vert presque jaune, un vert pomme et un vert plus bleuté. Je pose là aussi ma couleur la plus claire.

Application de la couleur aux feuilles du chêne

 

 

Je vais d’ores et déjà placer des teintes bleutées par endroits.

Suite de l'application de la couleur aux feuilles du chêne

 

 

À noter aussi que selon ma référence, le feuillage à l’avant est plus sombre que celui à l’arrière, je vais donc l’assombrir un peu avant de passer à l’ombrage proprement dit. J’utilise deux verts pour ça : un vert jaune et un vert plus bleuté.

Suite de l'application de la couleur aux feuilles du chêne

 

 

 

Pour les ombres, on utilise un vert plus sombre toujours bleuté ou jaune selon la zone qu’on travaille. Pour mettre en couleur du feuillage, selon le style de votre dessin vous pouvez rester assez vague comme ceci.

Ombrage des feuilles du chêne

 

 

Les feuilles sont des formes en amandes, ça ne sert à rien de les détailler une à une, mais par endroits, ça peut être très intéressant :)

Je vous montre étape par étape à quoi ça peut ressembler en détaillant au fur et à mesure. Si vous travaillez à la peinture, petits veinards, vous pouvez prendre un pinceau dur et de la peinture avec peu d’eau et tapoter sur votre feuille. Vous aurez alors un motif qui évoquera assez bien des feuilles (que vous pourrez retravailler ensuite de façon plus classique si vous le souhaitez).

Donc nous en étions ici :

 Application de la couleur au feuillage du chêne

Appliquer la suite de la couleur aux feuilles du chêne

 Application de la couleur aux feuilles du chêne, étape 6

 Application de la couleur aux feuilles du chêne, étape 7

Application de la couleur aux feuilles du chêne, étape 8Application de la couleur aux feuilles du chêne, étape 9

 

 

 

J’ai utilisé une teinte d’ombre vert jaune et vert bleu, puis j’ai ajouté une teinte intermédiaire pour les verts jaunes et ajouté une teinte plus sombre pour les verts bleu ^^

 

Pour les autres, notamment ceux sur ordinateur : par pitié, n’utilisez pas de brush avec des motifs « feuilles ». Elles sont très laides et en terme de rendu, ce n’est clairement pas ce qu’il y a de plus efficace. Pour ce tuto, je vous montre toute la colo avec une brush basique, ce qui me ralentit beaucoup. Mais vous pouvez également utiliser des brushes textures comme ça par exemple.

Exemple de brush pour l'application de la couleur

 

 

Et ensuite retravailler le tout par-dessus. Pour le coup, le traitement d’éléments comme ça, que ce soit le feuillage ou la fourrure d’un animal est assez subjectif. Tout faire feuille par feuille ou poil par poil n’est pas forcément ce qu’il y a de plus efficace, même si vous souhaitez être hyper réaliste. Pour la simple et bonne raison que notre œil ne perçoit pas des détails partout. N’hésitez donc pas à ne pas tout détailler partout ^^

Et voilà pour le chêne.

 

Dessin final du chêne

 

 

 

 

 

DESSINER UN BAOBAB

 

Photo d'un baobab

 

 

 

LE TRONC DU BAOBAB

Ici, c’est l’inverse du chêne, on part sur un arbre avec un tronc très caractéristique et pas de feuillage.

On commence tout pareil avec le tronc ! Une petite colonne à peu près droite.

 Dessin du tronc du baobab

 

 

 

DESSINER LES BRANCHES DE L’ARBRE

À partir de là, on fait partir les plus grosses branches qui sont assez tordues ou torsadées plutôt.

 

Dessin des branches du baobab

 

Même principe que pour le chêne, on ramifie avec des branches plus petites. À nouveau, on n’hésite pas à faire des courbures, même si elles doivent être plus franches cette fois.

Dessin des branches du baobab, étape 2

 

 

Et on répète l’opération.

Dessin des branches du baobab, étape 3

 

 

J’espère que vous êtes d’un naturel patient parce que ce baobab va nous mettre à rude épreuve. Une fois qu’on fait ces branches, je trace rapidement la forme qui englobe toutes les mini branches qu’il nous reste à tracer.

Dessin des branches du baobab, étape 4

 

 

Et on recommence encore à ramifier.

Dessin des branches du baobab, étape 5

 

 

Oui, ça va prendre du temps. Le même principe s’applique aux arbres en hiver, sans leur feuillage.

Dessin des branches du baobab, étape 6

 

On va maintenant faire des traits sans vraiment de sens (bon un peu quand même histoire de pas foutre en l’air notre long et fastidieux travail). On va faire pleins de traits pour donner un effet « broussaille » aux branchages du baobab. Parce que là, c’est un peu tristounet. Et on y va joyeusement hein. Faut que ça ressemble à quelque chose, on peut pas tricher avec du feuillage ce coup-ci.

Dessin des branches du baobab, étape 7

 

Une fois qu’on a une bonne masse de branches, on repasse et on nettoie ce qu’il y a à nettoyer. Si vous bossez en traditionnel, bonne chance, personnellement, je n’ai pas eu la foi de repasser aux propre les petites branches qu’on avait faites.

Mise au propre du dessin du baobab

 

Voilà, ça c’est un baobab. Vous êtes encore vivants ? :3

 

C’est vrai que représenter des arbres peut sembler parfois longuet et un peu fastidieux. Mais c’est l’occasion également de mettre votre cerveau sur « off » et de laisser parler votre main. Et puis, à la fin, votre illustration n’en ressortira que plus belle avec un arbre bien réalisé alors, ça vaut le coup de prendre du temps.

Allez, on passe à la couleur !

 

 

APPLIQUER LA COULEUR AU BAOBAB

On procède de la même manière. Je vous avais prévenu, c’est toujours le même principe ^^ Ici on n’a pas de feuillage, donc ça va aller très vite :D

Le tronc donc, personnellement je le vois brun / orangé.

 

 

 

On va lui donner des teintes moins uniformes. Personnellement, je vois un genre de brun / gris un peu violacé sur tout le branchage. J’en profite pour déjà donner un peu de texture au tronc.

Application de la couleur au baobab

 

 

 

LA LUMIERE DU DESSIN

On pose les lumières. Un genre de beige orangé assez clair.

 

Application de la lumière au baobab

 

 

On fait la même chose sur les branchages avec une teinte plus grise.

Lumière du dessin de baobab

 

 

Enfin, on pose les ombres, bien tranchées. Notez le volume particulier au niveau du tronc et les ombres qui montrent que les branches tournent un peu sur elle-même.

Dessin final du baobab

 

 

Et c’est tout. Rapide pas vrai ?

 

 

 

 

 

DESSINER UN SAPIN

 

Photo de sapin

 

Je termine par quelque chose de simple. Si, si je vous assure, c’est facile ^^

En général, pour les sapins, il n’y a pas vraiment besoin de s’enquiquiner à dessiner toute la structure. Ils sont suffisamment feuillus pour qu’on n’ait pas besoin de s’en soucier, contrairement aux deux autres essences d’arbres que nous avons déjà vues. DONC PAS DE BRANCHES ! Faites péter le champomy !

 

 

LE TRONC DU SAPIN

On commence donc comme les fois précédentes avec le tronc (quand même). Oui, quand même, car même si ce dernier sera presque entièrement caché par tout le reste, il nous permet d’avoir une première esquisse de notre sapin et surtout de délimiter la taille de celui-ci pour la suite.

 

Dessin du tronc du sapin

 

 

 

DESSINER LE FEUILLAGE DE L’ARBRE

Puis je trace la forme approximative de son feuillage.

 

Dessin du feuillage du sapin

 

 

On détaille ensuite. Vous avez tous décoré ou vus des sapins de Noël auparavant, vous savez donc plus ou moins à quoi ressemble une branche de sapin. Le sapin a un feuillage relativement uniforme, contrairement aux deux exemples précédents. Même s’il n’est toujours pas question de faire des tracés bien réguliers, on peut tâcher d’être moins aléatoire. Faites attention à ne pas être réguliers et uniforme. On est toujours sur quelque chose d’organique, donc la symétrie, les distances égales entre les branches, ça ferait tout de suite synthétique.

Le dessus des branches est en général assez plat et le dessous est irrégulier car composés d’aiguilles.

 

Structure du feuillage du sapin

 

 

Dessin du feuillage du sapin, étape 2 Dessin du feuillage du sapin, étape 3

 

 

Si vous avez du mal à comprendre la structure des branches, voici un petit schéma avec l’angle de chaque branche. En fait, elles se placent en rayon autour du tronc.

Structure des branches du sapin

 

 

Voici ce que ça donne une fois fini.

Dessin du sapin au propre

 

 

 

 

APPLIQUER LA COULEUR AU SAPIN

Ici, ça va être assez simple aussi. Le tronc est complètement dans l’ombre, on part donc d’emblée sur un gris très sombre.

 

Application de la couleur du tronc du sapin

 

 

Pour le feuillage en tant que tel, on choisit un vert assez jaune.

Couleur du feuillage du sapin

 

 

On peut apporter des nuances avec une teinte un peu orange et une autre plus bleue.

Couleur du feuillage du dessin

 

 

 

On assombrit un peu la zone à gauche en bas qui est pas mal dans l’ombre avant d’attaquer l’ombrage proprement dit.

Ajout de couleur au feuillage du sapin

 

 

 

 

LES OMBRAGES DE L’ARBRE

Les ombres sont dans un vert tirant légèrement vers le brun. Il me semble avoir utilisé la même teinte partout dans le cas présent. Vous pouvez choisir plusieurs teintes selon les zones si vous le souhaitez bien sûr ^^

 

Ombrages du sapin

 

 

Là encore, selon le niveau de détail que vous souhaitez, vous allez y passer plus ou moins de temps. Personnellement, je suis resté sur quelque chose de super simple.

Pour ceux qui le souhaitent, on peut poser la neige aussi (en quantité plus ou moins élevée selon vos envies). On commence par la teinte d’ombre que je vois dans un gris violacé :

Dessin de la neige sur le sapin 

 

 

 

LA LUMIERE DU SAPIN

Et ensuite, on place les lumières, quasiment d’un blanc pur. Et c'est terminé pour notre joli sapin !

 

Dessin final du sapin

 

 

 

 

RAPPEL ET CONCLUSION

 

Et voilà, vous avez à peu près la méthodologie pour faire des arbres. On procède quasiment tout le temps de la même façon.

Récap :

  • On dessine le « squelette » de l’arbre (tronc et branches)
  • On vient placer là-dessus le feuillage de façon logique, sans oublier que notre arbre a des branches tout autour de son tronc et pas uniquement face à nous
  • On choisit le niveau de détail que l’on souhaite
  • Pour la couleur, les références, c’est toujours la vie
  • Là encore, ajustez le niveau de détail à ce que vous préférez / avez besoin

 

Voilà ce tuto terminé. J’espère qu’il vous aura plu et qu’il saura vous aider à réaliser de jolis dessins d’arbres pour vos illsutrations. C’est un élément très récurrent que, vous le verrez, vous voudrez fréquemment ajouter à vos dessins. Dommage donc de passer à côté de ça en se contentan d’une simple tige rigide en guise de tronc et de pseudo nuage pour feuillage.

Prenez le temps de bien observer les arbres qui se trouvent aux environs de chez vous, et profitez-en pour les photographier. Déjà, parce que c’est beau, les arbres, et ensuite car cela va constituer vos propres images de références lorsqu’il vous sera amené à dessiner et observer des arbres.

Sur ce, je vous souhaite de bons dessins et bien du plaisir :)

 

 

 

Rédactrice et Illustratrice : Rakjah

 

 


par Liam

Commentaire(s)


  • cgaleazzi

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Salut !

    J'ai commencé à dessiner il n'y a pas très longtemps... J'ai bien suivi ton tuto jusqu'à l'étape des couleurs... Et là... Je ne sais pas quelle technique utiliser (crayons de couleur, aquarelle, etc ?), à savoir que je n'ai jamais pratiqué avec application l'une ou l'autre des méthodes de colorisation...

    Que me conseilles-tu ?

    Merci d'avance pour ta réponse,

    Cédric (CC)

    Rakjah Prof

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Hello Cédric !

    Alors ça dépend du matériel que tu as et de tes affinités.

    Personnellement, je te recommanderais de la peinture en l'occurrence. Aquarelle ou gouache selon ta préférence. Tu pourras facilement faire les motifs de feuillage avec ton pinceau et tu auras de jolies couleurs :3


  • sophiepetipoi

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Beaucoup de difficultés à dessiner des arbres pour moi. Ce cours va beaucoup m'aider. En plus avec différents exemples. merci

    Rakjah Prof

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Les arbres sont à la fois simples et complexes je trouve.

    C'est beaucoup d'observation en fait, pour rendre l'effet du tronc, les branches, etc.

    Bon courage pour tes prochains arbres ;p


  • Sealiahhh

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Je trouve cool tes conseils pour les brushes, c’est cool de pouvoir tester ceux des autres et voir si ils nous conviennent (une News étude peut-être? ).

    En tout cas, supers étapes pour la couleur du feuillage! Merci

    Rakjah Prof

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Une news étude ?
    Il y a sans doute d'autres manières de procéder, n'hésitez jamais à tester et trouver ce qui vous convient le mieux ^^


  • johndiz

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Ah ben merci, ça va être bien utile ça :)

    Rakjah Prof

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    Au plaisir ^^


  • Melanie13

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1

    J'aime le baobab cet arbre géant tellement impressionnantsuper article ,ça donne un aperçu comment dessiner paysage et nature.

    Rakjah Prof

    Interactions

    Nombre de sujet(s) : 1

    Nombre de réponse(s) : 1



LES BASES DU DESSIN

les bases du dessin

Venez découvrir notre formation dédiée aux bases du dessin. On vous détaille toutes les notions essentielles pour bien débuter tout en vous proposant de nombreux exercices pratiques et illustrations à réaliser pour apprendre efficacement depuis chez vous !

Voir la formation